Alerte à la peste bubonique au Kirghizistan (updated)

Lundi 26 août 2013

« Nous avons installé des check points autour de la zone concernée. Tous les mouvements d’humains et de bétail entrant et sortant de la zone affectée ont été stoppés. Il n’y a pas besoin de fermer les frontières avec les pays voisins,  » déclarait ce matin Dinara Sagynbaeva, Ministre de la Santé.

Temirbek Isakunov, 15 ans, est mort le 22 août dans le village d’Ichke-Zhergez, province d’Issyk-Kul – un lieu hautement touristique – de la terrible maladie dont le nom fait encore frémir et qui avait décimé le tiers de la population en Europe au XIVe siècle. La peste, alors, avait atteint l’Europe via la Route de la Soie et , selon les historiens, depuis un foyer situé…  autour du même lac Issyk-Kul !

Zone d’alerte à la peste bubonique au Kirghizistan

Ce serait après avoir manipulé une marmotte pour en consommer la viande lors d’un barbecue familial que l’adolescent aurait contracté la maladie, probablement piqué par une puce de l’animal.

Une centaine de personnes ayant approché le jeune Temirbek Isakunov ont été placées en quarantaine et sont sous traitement antibiotique mais n’ont pas présenté de symptôme pour l’instant. 700 autres personnes de la région du lac Issyk-Kul présentant des symptômes ont été examinées.

L’adolescent a été incinéré et ses cendres enterrées. Le Kazakhstan vient de renforcer le contrôle à sa frontière avec le Kirghizistan.

Les autorités sanitaires du pays ont lancé une campagne d’étude et d’extermination des marmottes dans la région.

Selon le Centre de la Prévention et du Contrôle des Maladies (Center for Disease Control and Prevention) entre 1000 et 2000 cas sont rapportés chaque année dans le monde. Un cas mortel de peste bubonique avait été enregistré au Kirghizistan en 1981, lequel n’avait pas été suivi d’épidémie.

Au Kazakhstan, mardi, 113 000 personnes auraient été vaccinées de manière préventive près de la zone affectée, tandis qu’au Kirghizistan, 4 personnes présentant des symptômes douteux étaient hospitalisées.

1er septembre : selon le Ministère de la santé du Lirghizistan, le village d’Ichke-Zhergez restera en quarantaine jusqu’au 4 septembre –

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]