Afghanistan. Anissa, écolière assassinée pour avoir travaillé à une campagne de vaccination contre la polio

photo AFP

Anissa venait juste de quitter sa maison et marchait dans la rue quand deux hommes à motocyclette lui ont tiré dessus.

Le 1er décembre, dans la vallée de Kapisa, alors qu’elle se rendait au travail, Anissa a reçu 7 balles dans l’abdomen. Elle est décédée peu après son transport à l’hôpital.

Pourquoi ? L’écolière afghane travaillait aussi comme volontaire pour un programme d’éradition de la polio financé par les Nations Unies.

Elle avait reçu des menaces par téléphone les jours précédants, la sommant d’arrêter de travailler.

Les cas de violence brutale contre les femmes sont en augmentation cette année en Afghanistan, avec 3500 cas rapportés pour les six premiers mois de l’année, et toutes celles qui travaillent comme enseignantes ou pour le gouvernement craignent pour leur vie.

Contrairement à Malala Yousafzai, à qui le président Zardari en personne est allé rendre visite au Royaume Uni (sic !), Anissa est morte dans l’indifférence générale. Confer (et signez) la pétition de protestation contre sa mort : 20 signatures seulement une semaine après son assassinat… :

Show the enemies of Girls Education that no matter how many Anisa’s they shoot down or poison, Education will Prevail

[wpsr_addthis] [wpsr_retweet] [wpsr_facebook]