Voyage au pays des Ouïghours, Quatrième de couverture

VoyagePaysOuighours_Couv_145x225_HD-page-001

Minorité turcophone et musulmane vivant dans l’Ouest de la Chine, les Ouïghours subissent depuis des années une répression d’une violence inouïe de la part du gouvernement chinois, qui prétend lutter contre le terrorisme. Aujourd’hui, plus de trois millions d’entre eux sont détenus dans des camps, endurant tortures et travail forcé. Voyage au pays des Ouïghours retrace la situation au Xinjiang de 1997 à nos jours, en s’attardant sur la culture et l’histoire de ce peuple. Il analyse l’escalade inéluctable des violences vers un véritable enfer orwellien, et met en lumière les méthodes de la Chine pour museler ce peuple : assimilation forcée, patrimoine détruit, discrimination devant l’emploi, interdiction de pratiquer sa religion, confiscation des passeports…

Première en France à avoir dénoncé la situation dès 2007, l’auteure a rédigé son livre suite à une enquête clandestine au Turkestan oriental. Cette nouvelle édition actualisée et illustrée de photographies s’accompagne de témoignages récents, qui nous révèlent l’enfer des camps chinois.

Biographie de l’auteur

Sylvie Lasserre est journaliste indépendante et photographe, spécialiste de l’Asie centrale et du monde turcophone. Docteur en physique et diplômée de l’EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes) en anthropologie sociale, elle a réalisé de nombreux reportages au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Turkménistan, au Tadjikistan, en Ouzbékistan, en Iran, au Pakistan et bien sûr au Xinjiang. Ancienne collaboratrice du Monde, Elle, Courrier international, Libération, The Guardian, Die Welt, La Stampa, et bien d’autres, elle est aussi présidente et fondatrice de La Maison d’Asie centrale, une association diffusant la culture centrasiatique en France, et tient le blog « Sur les routes d’Asie centrale ».

« Voyage au pays des Ouïghours », un livre à l’histoire particulière

Une première version de Voyage au pays des Ouïghours – Turkestan chinois, début du XXI siècle est parue en juin 2010 aux Editions Cartouche. Rapidement épuisé, le livre n’a pu être réimprimé, les Editions Cartouche ayant malheureusement cessé leur activité deux ans après la parution.

Aujourd’hui, ce livre, qui est illustré de croquis du célèbre artiste ouzbek Alisher Alikulov, est en passe de devenir un collector. Je l’ai vu proposé à 147 euros sur un site internet alors que son prix est de 12 euros !

Voyage-au-pays-des-Ouighours

Fin 2019, je fus contactée par la maison d’Édition Hesse qui me proposa d’en refaire une publication. Compte tenu de l’apparition des camps d’internement et de la dégradation de la situation des Ouïghours, j’acceptai aussitôt et nous décidâmes d’un commun accord avec l’éditeur d’en proposer une version mise à jour et augmentée, afin de prendre en compte les derniers développements et en particulier la réalité des camps et la surveillance orwellienne dont ce peuple est devenu l’objet. L’ouvrage est illustré de nombreuses de mes photos.

Le livre, qui devait paraître le 8 avril 2020, n’est finalement sorti qu’à la fin du mois de mai 2020 à cause de la crise sanitaire. Il est paru sous le titre  : Voyage au pays des Ouïghours – De la persécution invisible à l’enfer orwellien.

VoyagePaysOuighours_Couv_145x225

Cette seconde édition est dédiée à tous les Ouïghours enfermés dans les camps chinois.

Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Mon dernier livre sur les Ouïghours est paru !

Paru cette semaine aux éditions Hesse :

Voyage au Pays des Ouïghours – De la répression invisible à l’enfer orwellien

Mon livre évoque la situation dramatique de ce peuple soumis aux pires exactions de la part de Pékin. Le voyage commence en 2006 pour arriver à nos jours (en 2020) et à l’horreur des camps.