Une nouvelle galerie pour mes photos d’Asie centrale et du Pakistan

Je teste une nouvelle galerie pour accueillir mes photos :

Galleries | Sylvie Lasserre

Il me reste encore de nombreux reportages à ajouter. Mais déjà… qu’en pensez-vous ?

Merci pour vos commentaires !

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

EAST TURKESTAN - UYGHURS TURQUIE REVERIES UZBEKISTAN TAJIKISTANKYRGYZSTANSWITZERLAND PAKISTAN

Berdimuhamedov, président du Turkménistan et… roi du mix !

Vendredi 10 janvier 2014

Enfin des nouvelles de Gurbanguly Berdimuhamedow, Président du Turkménistan !

Gurbanguly Berrdimuhamedow, successeur de Turmenbashi, à la tête du Turkménistan et même poigne de fer.

Gurbanguly Berdimuhamedow, successeur de Turmenbashi à la tête du Turkménistan : même poigne de fer.

On le savait as de la formule 1,

Le président s'invite à la première course automobile du Turkménistan et... ô surprise : l'emporte !

Le président s’invite à la première course automobile du Turkménistan et… ô surprise : l’emporte !

crooner et fan de Jenifer Lopez (qui, sous la pression internationale, avait dû annuler son concert au Turkménistan pour les fêtes d’anniversaire du cher président),

mais aussi jockey hors pair (enfin… jusqu’à sa chute) : http://www.youtube.com/watch?v=bQDVhRs_cXk

La chute du jockey Berdimuhamedow

La chute du jockey Berdimuhamedow

Le voici maintenant roi du mix ! Jugez-en par vous-mêmes :

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Exposition-vente d’objets et vêtements d’Asie centrale, de Chine, de Mongolie et du Pakistan

pipe-et-gouttiere-bebe-bd.1287230180.jpgpipe-et-gouttiere-bebe-bd.1287230142.jpg 
Amina Abdurahman, Sylvie Lasserre, Laetitia Merli, Corinne Picard seront heureuses de vous accueillir dimanche après-midi pour une exposition – ventre d’objets qu’elles ont glanés au cours de leurs voyages. Ce sera également l’occasion de nous retrouver pour de nouveaux échanges.
 
Un très grand merci à Saïdjon et Andréï, les patrons des restaurants ouzbeks Boukhara, qui nous prêtent gracieusement leur restaurant Le Boukhara Trévise pour l’occasion.
 
Lieu : Restaurant Boukhara Trévise, 37 rue de Trévise. 75009 Paris. Métro Cadet
Date : Dimanche 17 octobre 2010 entre 15 heures et 18 heures
 
En espérant avoir le plaisir de vous voir dimanche.

Turkménistan. « Trois pattes » aura la tête coupée en mars

Achgabad, capitale du Turkménistan.

Trois pattes, c’est le surnom donné par les Achgabatis à l’Arche de la Neutralité, qui « culmine » à 75 mètres au centre de la capitale et sera démantelé au mois de mars.

A son sommet, la statue en or haute de 12 mètres de l’ex-dictateur Niyazov qui tourne en suivant la course du soleil de façon à toujours rester face à l’astre.

Sans doute fait-il un peu trop d’ombre à Berdymuhamedov, l’actuel président du Turkménistan – et digne successeur de Niyazov -, car celui-ci a décidé de le faire démanteler et réinstaller plus au sud, à l’écart de la ville.

Par la même occasion, les pieds seront allongés et la statue en or de feu Turkmenbashi supprimée.

_mg_1537-bd.1267452687.jpgDésormais c’est un monument de 95 mètres de haut qui veillera sur la ville.

Qu’y aura-t-il à son sommet ? Nous le découvrirons en 2011, lorsque les travaux seront terminés…

Coût de l’opération ? 200 millions de dollars. Soit, vingt fois plus que le coût de sa construction, selon Tadjigul Begmedova, présidente de la section turkmène de la Fondation Helsinki pour les Droits de l’Homme.

Malheureusement pour Bouygues, c’est la turque Polimeks, principale concurrente de Bouygues sur le marché juteux de la construction au Turkménistan, qui a remporté le contrat.

L’Arche de la Neutralité fut érigée  en 1998 sous Niyazov comme symbole de la reconnaissance de la neutralité du pays par l’ONU en 1995.

Turkménistan. Des dizaines de pieds gelés pour une gigantesque allée d’honneur

piedsgeles.1267017847.jpg

Ils ont patienté sur place des heures durant. Piétinant par moins 20 degrés, le long de la route qui mène de l’aéroport à la ville de Dashoguz, au nord du Turkménistan. Une route longue d’une vingtaine de kilomètres, en plein désert, battue par les vents glacials.

Etudiants, fonctionnaires, écoliers, habitants de Dashoguz et des villages environnants… tous ont été réquisitionnés car les habitants seuls de Dashoguz n’y auraient pas suffi. 20 kilomètres ! Il faut les remplir…

En effet, ce 9 février 2010, le président du Turkménistan, Gurbanguly Berdymuhamedov, en route pour les Emirats Arabes Unis – après sa visite très discrète en France du 1er au 3 février -, avait prévu de faire une halte à Dashoguz pour l’inauguration d’une nouvelle usine de coton.

Chacun s’était vu assigner l’emplacement où il devait se trouver.

Mais ce matin là, le président décide de modifier son emploi du temps et organise une réunion à l’aéroport avant sa visite prévue à l’usine, retardant d’autant son passage par la route de Dashoguz, au grand dam des « acclameurs » réquisionnés et transis.

Alignés le long de la route depuis tôt le matin, plusieurs heures avant l’atterrissage de l’avion présidentiel, ils comptent les heures dans le vent glacial, tandis que se gèlent leurs extrémités.

Nombre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital pour faire soigner leurs gelures. Sur leur état, pas de nouvelles.

Qu’importe ! Le journal officiel « Neitralny Turkmenistan » a pu écrire dans ses colonnes :  » Tout le long du parcours entre l’aéroport et la nouvelle usine, une foule de villageois et d’habitants a salué avec un immense enthousiasme le cortège présidentiel. »

Copyright photo : Sylvie Lasserre