Asie centrale. « Oqshom », mon exposition photo, c’est ici !

kashgar-sortie-decole.1248851183.jpg

Depuis le temps que je vous en parle, la voici enfin cette fameuse exposition !

Elle s’intitule  » Oqshom – Crépuscules / Asie centrale 2004 – 2009  »

Précisions sur le titre : aksham, en turc, signifie soir. En ouzbek, c’est oqshom.

L’exposition a voyagé de Paris à Tashkent :

dsc_0009-blog.1248851789.jpgParis

– Le mois de la Photo (novembre 2008) – Paris

– EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) (février 2009) – Paris

– Maison d’Europe et d’Orient (mai 2009) – Paris

Tashkent

– Maison de la Photographie / Caravansérail de la culture (mai-juin 2009) – Tashkent (Ouzbékistan)

La galerie virtuelle, c’est par là : Oqshom / Crépuscules, Asie centrale 2004 – 2009

Surtout n’hésitez pas à me faire part de vos impressions après votre visite…

Aksham – Asie centrale 2004 – 2009 : vernissage ce soir à la Maison d’Europe et d’Orient

aksam-neige.1241248404.jpg

Troisième volet de l’exposition de Sylvie Lasserre :  » Aksham – Crépuscules III / Asie centrale 2004 – 2009  » avant son départ pour la Maison de la photographie de Tashkent.

Le vernissage vendredi 8 mai à 19h00. Venez nombreux ce soir !

L’exposition se tiendra du 8 au 16 mai 2009 – Galerie ouverte du lundi au vendredi de 10 heures à 13 heures et de 14 heures à 19 heures.

Maison d’Europe et d’Orient – 3 passage Hennel – 75012 Paris

Plus d’informations : Printemps de Paris et La Maison d’Asie Centrale.

Ouverture du premier restaurant ouigour a Paris !

Hate d’etre de retour a Paris : voici la bonne nouvelle qui vient de me parvenir en Turquie ou je me trouve :

Le premier restaurant ouïgour est né dans le 11ème arrondissement de Paris il y a un mois. Lire la suite sur l’excellent blog ouigour :

http://ouigour.over-blog.com/article-30743898.html

Je confirme : la cuisine ouigoure est bien la meilleure d’Asie centrale – au risque de froisser leurs freres centrasiatıques dont la cuisine est neanmois tres bonne 🙂

Turkménistan à Paris ce week-end : L’ombre du saint livre (documentaire)

ruhnama.1236288470.jpg

C’est à l’Action Christine, trois jours de suite, dans le cadre du Festival international du film des droits de l’homme.

Le Turkménistan abordé sous l’angle de la Ruhnama, le « livre de l’âme » écrit par le dictateur Niazov, appris par coeur dans les écoles et les universités, élevé au rang du Coran par le dictateur lui-même.

ruhnamacover.1236289218.jpgComment les industriels du monde entier, affamés par la promesse de juteux contrats, proposent au Turkmenbashi des traductions du Livre, que l’on trouve aujourd’hui dans une quarantaine de langues.

 A voir donc :  » The shadow of the holy book  » de Arto Halonen. (2008). Vendredi, samedi et dimanche soir.

Les tribulations d’une amie ouïgoure dans une préfecture de police en France

Le récit que vous allez lire n’est malheureusement pas une mésaventure. C’est devenu « normal » en France.

Il semblerait que les Français se soient résignés à ce harcèlement bureaucratique auquel ils sont soumis de force. Un harcèlement qui prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Impôts, Assedics, Poste, Sécurité sociale, hôpitaux… Sans parler de la justice – et de l’arrogance inouïe doublée de l’incompétence (cela va de pair en général) de certains juges et avocats. Et cela s’étend au privé : banques, fournisseurs de téléphonie, fournisseurs d’accès à internet…

Travail mal fait – ou pas fait -, dossiers perdus, accueil délétère, attente, attente, attente, relances, relances, aucun correspondant… Alors on évite le plus possible, mais parfois on n’a pas le choix. Que de temps volé.

Les Français seraient-ils donc devenus des moutons bons à « poireauter » – c’est-à-dire attendre debout – et à remplir des tonnes de formulaires des jours durant, alors même qu’ils sont clients ?

En comparaison c’est presque agréable d’effectuer des démarches officielles en Turquie ou en Asie centrale. La plupart du temps, là-bas, pas besoin de prendre rendez-vous. On vient, on demande à être reçu. Votre correspondant, même s’il est occupé, vous reçoit entre deux portes. Et si l’on doit vous faire attendre, on vous fait asseoir, on vous offre le thé.

Oui, décidément, ce sont deux mondes bien différents…

Mais lisez donc : Expérience à la préfecture

Paris – Festival Culture Aventure ce week-end !

affiche-2009.1233910004.pngDeux jours de bonheur et de dépaysement total à Paris grâce à l’heureuse intiative de François Picard. Au programme, de nombreux films d’aventure.

 Surtout ne ratez pas cette occasion de rêver et de voyager…

Un week-end de films (ou réalisations numériques) mêlant l’Aventure (voyages au long cours, à pied, à cheval, à vélo… ) et la Culture (rencontres du bout du monde).

Le festival parisien du voyage

Samedi 7 et dimanche 8 février 2009

Plus d’informations :
http://www.culture-aventure.fr/festival/festival2009/festival-2009.htm

Maison des Cultures du Monde 

101 boulevard Raspail, Paris 6 – M°N-D des Champs ou Saint Placide

Pakistan – A propos de Zar Sanga, la plus célèbre chanteuse pashtoun

pashtunpost_cultural_748180831.1233747174.jpgZar Sanga (Rameau d’Or) sera en concert ce samedi à Paris (voir note :  Pakistan – Zar Sanga, “le rameau d’or” pashtoun au Théâtre des Abbesses à Paris)

Voici ce que m’écrit Shaheen Buneri, un ami journaliste Pakistanais et rédacteur en chef du Pashtun Post à son sujet :

« Yes Zarsanga is the most popular Pashto folk singer around the world. A very simple and genuine lady. Her life is the story of a lengthy struggle. She belongs to the tribe of nomades. Nature lover and peaceful people…

You can also read my article about Zarsanga : Zar Sanga: Queen Of Pashtun Folklore. I wrote this piece a few years back… »

Ecoutez ceci :

Afghan , Zarsanga Ft Daud Hanif Pashto & Dari Mix

Warawee Lasoona – Daud Hanif – Zarsanga – AfghanMusik.Com

Watan – Zarsanga and Dawood Hanif

Photo : Pak-folklore