La magie des suzani d’Ouzbékistan #TissusBrodés

Suzani de Samarcande du 19e siècle

Suzani de Samarcande du 19e siècle

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Ils sont colorés, décorés de fleurs et de cercles, tout en broderies. Ces tissus décoratifs, les suzani (so’zana en ouzbek, de so’z, parole), faisaient partie de la dot de chaque jeune fille ouzbèke.

A l’origine, probablement des motifs chamaniques préislamiques : cercles représentant le soleil, la lune, les étoiles… Les fleurs de grenadiers, des symboles de la fertilité. Quoi qu’il en soit, les motifs dessinés sur les suzani ne le sont pas par hasard, juste pour faire joli, et même si leurs significations exactes se sont perdues, ils ont des racines profondes.

Dr. Elmira Gyul, de l’Académie des Sciences de la République d’Ouzbékistan, déplore que la véritable signification des motifs sur les suzani se soit perdue, mais affirme qu’autrefois l’ont croyait à la force magique de ces symboles brodés : les suzani avaient un rôle protecteur dans les cérémonies. « Chaque élément est une partie de l’Univers et la composition est une image du Monde. »

Les suzani de Tachkent par exemple sont connus pour leurs symboles astraux et solaire : les palak suzani représentent les cieux, les oy-palak la lune et les cieux, et les yulduz-palak les cieux étoilés.

Pour en savoir plus : Suzani, the world of magic and beauty et  Suzanis and symbolism  

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Quand l’Hindu Kush se réveille : plus de soixante secousses en moins de 3 mois

Lundi 18 janvier 2016

gol shafiq

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Le 26 octobre 2015, un fort séisme de magnitude 7.5 secouait l’Hindu Kush et était ressenti en Ouzbékistan, au Tadjikistan, en Afghanistan et en Inde, occasionnant près de 400 morts au Pakistan et en Afghanistan.

Depuis, selon les enregistrements de CSEM/EMSC, 58 séismes de magnitude significative, c’est-à-dire supérieure à 4, se sont succédé, affolant les habitants de Tashkent à Islamabad en passant par Dushanbe, Peshawar et Kaboul :

26/10/15 : magnitude 7.5, profondeur 207 km

26/10/15 : magnitude 4.7, profondeur 190 km

26/10/15 : magnitude 4.8, profondeur 192 km

26/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 217 km

26/10/15 : magnitude 4.6, profondeur 192 km

26/10/15 : magnitude 4.1, profondeur 206 km

26/10/15 : magnitude 4.2, profondeur 213 km

26/10/15 : magnitude 4.5, profondeur 200 km

27/10/15 : magnitude 3.8, profondeur 191 km

27/10/15 : magnitude 4.1, profondeur 209 km

27/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 210 km

27/10/15 : magnitude 4.2, profondeur 200 km

27/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 196 km

27/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 204 km

27/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 192 km

27/10/15 : magnitude 4.7, profondeur 200 km

27/10/15 : magnitude 4.3, profondeur 201 km

28/10/15 : magnitude 4.1, profondeur 211 km

28/10/15 : magnitude 4.0, profondeur 215 km

28/10/15 : magnitude 4.5, profondeur 210 km

28/10/15 : magnitude 4.4, profondeur 196 km

28/10/15 : magnitude 4.2, profondeur 205 km

29/10/15 : magnitude 4.3, profondeur 195 km

01/01/15 : magnitude 4.2, profondeur 200 km

01/01/15 : magnitude 4.7, profondeur 204 km

01/11/15 : magnitude 4.0, profondeur 206 km

05/11/15 : magnitude 4.0, profondeur 196 km

06/11/15 : magnitude 4.2, profondeur 205 km

09/11/15 : magnitude 4.6, profondeur 183 km

15/11/15 : magnitude 4.6, profondeur 212 km

17/11/15 : magnitude 4.1, profondeur 220 km

18/11/15 : magnitude 4.3, profondeur 187 km

22/11/15 : magnitude 5.8, profondeur 95 km

23/11/15 : magnitude 4.3, profondeur 112 km

24/11/15 : magnitude 4.1, profondeur 196 km

25/11/15 : magnitude 4.0, profondeur 170 km

30/11/12 : magnitude 4.3, profondeur 120 km

02/12/15 : magnitude 4.7, profondeur 40 km

07/12/15 : magnitude 4.5, profondeur 110 km

11/12/15 : magnitude 4.1, profondeur 198 km

14/12/15 : magnitude 4.4, profondeur 209 km

14/12/15 : magnitude 4.3, profondeur 136 km

15/12/15 : magnitude 4.1, profondeur 86 km

25/12/15 : magnitude 6.3, profondeur 212 km

28/12/15 : magnitude 4.0, profondeur 192 km

28/12/15 : magnitude 4.1, profondeur 101 km

29/12/15 : magnitude 4.0, profondeur 47 km

29/12/15 : magnitude 4.4, profondeur 204 km

01/01/16 : magnitude 4.5, profondeur 205 km

02/01/16 : magnitude 5.2, profondeur 178 km

07/01/16 : magnitude 4.3, profondeur 191 km

08/01/16 : magnitude 5.1, profondeur 212 km

13/01/16 : magnitude 5.7, profondeur 237 km

13/01/16 : magnitude 4.7, profondeur 80 km

14/01/16 : magnitude 4.0, profondeur 195 km

15/01/16 : magnitude 4.2, profondeur 200 km

16/01/16 : magnitude 4.4, profondeur 200 km

17/01/16 : magnitude 4.6, profondeur 80 km

18/01/16 : magnitude 4.9, profondeur 80 km

Pour comprendre ce qui se passe : Séisme en Afghanistan : quand le continent indien fonce vers l’Eurasie.

La question est : ces secousses qui se succèdent à un rythme soutenu augurent-elles d’un méga-séisme ?

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Deux Ouzbeks et un Kazakh arrêtés à New York #Daesh

Mercredi 26 février 2015

Akhror Saidakhmatov, 19 ans, et Abdurasul Juraboev, 24 ans (à droite)

Akhror Saidakhmatov, 19 ans, et Abdurasul Juraboev, 24 ans (à droite)

Ils ont été trop bavards… Akhror Saidakhmatov, Kazakh de 19 ans, a été arrêté à l’aéroport de New York alors qu’il embarquait pour un vol vers Istanbul pour rejoindre l’organisation Daesh. Quant à Abdurasul Juraboev, Ouzbek de 24 ans, il venait d’acheter son billet et s’apprêtait à partir au mois de mars. C’est Abror Habibov, 30 ans, Ouzbek, qui les avait aidés à financer l’opération. Il a été arrêté en Floride.

Leur mission, s’il ne réussissaient pas à quitter les Etats-Unis, détourner un avion, exécuter des policiers, et commettre d’autres actes terroristes. Habibov, venu avec un visa tourisme aux Etats-Unis, n’en était pas reparti et avait ouvert des petits commerces (réparation de téléphones, ustensiles de cuisine). Les trois avaient l’air « tout à fait normaux et inoffensifs » selon l’agent qui leur a vendu les billets d’avion.

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Une nouvelle galerie pour mes photos d’Asie centrale et du Pakistan

Je teste une nouvelle galerie pour accueillir mes photos :

Galleries | Sylvie Lasserre

Il me reste encore de nombreux reportages à ajouter. Mais déjà… qu’en pensez-vous ?

Merci pour vos commentaires !

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

EAST TURKESTAN - UYGHURS TURQUIE REVERIES UZBEKISTAN TAJIKISTANKYRGYZSTANSWITZERLAND PAKISTAN

Ouzbékistan. Merveilleuses danses des montagnes de Boysun

La culture de la région de Boysun, au sud de l’Ouzbékistan, a ceci de particulier qu’elle a su préserver dans ses traditions et rituels de nombreux éléments pré-islamiques remontant au zoroastrisme.

Voici une vidéo qui vous enchantera sûrement :

Voyez aussi cette vidéo conçue par l’Unesco, puisque cette culture particulière a été classée au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco :

The cultural space of the Boysun district

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Retour en Asie centrale

Kirghizistan, Tien Shan. © Sylvie Lasserre

Longtemps sans vous donner de nouvelles.  Eh oui… Trois ans que je n’étais retournée en Asie centrale ! Je me suis mariée avec un Pachtoune et vis au Pakistan depuis trois ans. Enfin… je partage comme je le peux mon temps entre le Pakistan, la Turquie (où se trouve ma maison) et la France.

Kirghizistan. L’auteur avec la famille du marié.

Mais enfin, au mois d’octobre, je suis retournée vers mes chères contrées ! D’abord au Kirghizistan à l’occasion du mariage du frère d’une amie, puis en Ouzbékistan.

Quel plaisir, mais aussi que de changements en trois ans, surtout dans les villes. Elles sont de plus en plus colonisées par les voitures. Les enfants sont connectés à Facebook en permanence. A Tashkent, les maisonnettes des quartiers tranquilles font lentement place à d’énormes édifices kitch, maisons individuelles de plus de mille mètres carrés, qui peu à peu grignotent la verdure de la ville et entament le charme si désuet de la ville. Les « new-Ouzbeks », comme les « new-Tadjiks », comme les « new-Kirghiz », aiment étaler leur richesse. Le communisme ne sera bientôt plus qu’un vague souvenir, que la nouvelle génération n’aura jamais connu.

Kirghizistan, Tien Shan. © Sylvie Lasserre

L’économie de marché, qui fut si difficile aux débuts, juste après la chute de l’empire soviétique, commence à prendre ses marques. De nouveaux commerces, flambant neufs, ont remplacé les vieilles échoppes. Un peu partout l’on refait les routes. Peu à peu l’on se relève du choc de la fin de l’URSS.

Tashkent, Ouzbékistan. © Sylvie Lasserre

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]