Les cent ans de Jean Malaurie au Quai Branly

Je suis si heureuse d’être invitée à participer, en tant qu’auteure de la collection Terre Humaine, à la célébration des cent ans de Jean Malaurie qui se tiendra au Musée du Quai Branly le 25 janvier 2022 : Jean Malaurie, l’apprenti chaman.

Il est en effet la personnalité que j’admire le plus – avec celle de Claude Lévi-Strauss – car c’est un être complet, un sage, un humaniste, un scientifique, un intellectuel entièrement libre, un anthropologue et aussi une personnalité hors du commun, fascinante, intelligente et pleine d’humour. Enfin, il fut un résistant pendant la seconde guerre mondiale.

Pour apprendre à mieux connaître ce personnage exceptionnel, il faut lire ses livres bien-sûr, mais aussi l’écouter, comme ici par exemple :

Jean Malaurie, professeur honoris causa, HEC Paris

France Inter 2018

Le temps d’un bivouac 2018

Rendez-vous donc au Musée du Quai Branly le 25 janvier 2022.

Le ciel et la marmite : florilège des lecteurs

J’adore recevoir ces photos prises de mon livre dans les mains de mes lectrices et lecteurs. Merci à toutes celles et ceux qui ont eu cette délicate attention. En voici un petit florilège (et surtout n’hésitez pas à continuer de m’envoyer vos photos pour que je les ajoute à ma collection 🙂 !) :

« Le ciel et la marmite – Avec les femmes chamanes d’Asie centrale » vient de paraître dans la collection Terre Humaine.

J’ai l’immense bonheur de vous annoncer la parution de mon dernier livre, Le ciel et la marmite – Avec les femmes chamanes d’Asie centrale, dans la collection Terre humaine (Plon).

Quatrième de couverture

Nous sommes aux confins de l’Ouzbékistan, au plus fort de l’hiver. Au loin, les sommets enneigés des monts Turkestan. Une rivière à sec, qui sert de piste. Au bord, une ferme, la dernière avant le Tadjikistan. Là vit Mayram, une chamane renommée, dont Sylvie Lasserre a partagé la vie. Quelques années plus tard, de l’autre côté de la frontière, l’auteure se lie d’amitié avec Mavlyuda, une autre chamane réputée.

Dans cette région reculée d’Asie centrale où le chamanisme est empreint d’un important substrat préislamique, Mayram et Mavlyuda guérissent les femmes lors de rituels appelés ko’ch’ au cours desquels d’étranges phénomènes se produisent.

À travers ces rituels qu’elle décrypte, l’auteure partage avec nous émotions et histoires de vie pour un voyage en profondeur dans le fascinant univers de ce rituel chamanique. Au fil des pages s’efface l’incrédulité initiale, tandis qu’une autre vision d’un monde interrogeant en creux les failles de nos sociétés modernes se révèle.

Née au Maroc, docteur en physique, Sylvie Lasserre a quitté une carrière d’ingénieure pour se lancer dans l’écriture, la photographie et le grand reportage. Elle parcourt l’Asie centrale depuis 2004. Diplômée de l’EPHE en anthropologie sociale, elle est membre de la Société asiatique.