Thé d’hiver

Les potions magiques des peuples turks n°1.

Les peuples turks sont des herboristes qui s’ignorent. Ils n’ont pas leur pareille pour la connaissance des bienfaits des plantes et en particulier pour que nous appelons infusions et qu’ils nomment thés (çaylar). Sur les marchés que je fréquente, il se trouve toujours une vieille femme descendue de son village, assise devant ses petits trésors pour vous expliquer comment préparer tel ou tel thé. Sur divers autres stands vous découvrirez toujours un nouvel ingrédient dont le vendeur saura vous décrire les bienfaits et le mode d’utilisation. Depuis des années, j’achète, je teste. Je vous propose à partir de maintenant une série de mes trouvailles que vous retrouverez facilement sous la catégorie « Les potions magiques des peuples turks ». Commençons par le thé d’hiver (Kış çayı) :

Ce thé d’hiver vous protège des petits maux hivernaux et stimule vote système immunitaire. Rhume, grippe… Pas moins d’une vingtaine d’ingrédients pour cet élixir, à chaque fois différent selon ce que vous prélevez dans le mélange pour le préparer et selon le fabricant : tilleul (ıhlamur), sauge (adaçayı), camomille (papatya), fruit de l’églantier (cynorrhodon) (kuşburnu), hibiscus (hibisküs), thé des plateaux (yayla çayı), fleur de mauve (hatmi çiçeği), écorce d’orange (portakal kabuğu), pétales de rose (gül yaprağı), origan (kekik), feuilles de myrthe (mersin yaprağı), immortelles (altın otu), écorces de citron (limon kabuğu)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s