Le peuple Aïnou se bat pour ne pas disparaître

Établi sur l’île d’Hokkaido au Japon et sur l’île russe de Sakhaline, le peuple aïnou ne comportait plus qu’une centaine de locuteurs en 2008 (304 locuteurs en 2006). Leur nombre est difficile à évaluer car nombreux sont les Aïnous à se fondre dans la population japonaise et à taire ses origines. Les gouvernements estiment qu’ils sont entre 25 000 et 200 000 au Japon et moins d’un millier en Russie.

Je suis tombée par hasard sur cet article fort intéressant concernant le combat des Aïnous pour ne pas disparaître : Au Japon, le combat du peuple autochtone Aïnou pour ne pas disparaître.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s