Meurtre dans l’Hindu Kush

Lundi 27 juillet 2015

Avez-vous jamais entendu parler de George Hayward ? L’un des explorateurs d’Asie centrale de l’époque du Grand Jeu les plus remarquables et brillants ; et le seul d’entre tous à avoir obtenu un financement de la Royal Geographical Society. Sa mission : explorer le Turkestan oriental et le Pamir, découvrir la source de l’Oxus.

George Hayward. Source : https://yasinviewpoint.wordpress.com/category/images/

George Hayward (1839 – 1870). Source : https://yasinviewpoint.wordpress.com/category/images/

Sans doute n’est-il pas passé à la postérité, contrairement à nombre d’autres explorateurs du Grand Jeu, parce qu’il n’a pas laissé de récit de ses voyages. Juste des lettres de rapport et des comptes-rendus d’une qualité et d’une précision remarquables.

Qui sait par exemple qu’il côtoya Robert Shaw (l’oncle de Francis Younghusband) dans les geôles du terrible Yakub Beg, l’Emir de Kashgarie ? Hayward reçut la médaille d’or de la Royal Geography Society en 1870, Shaw en 1872. Tous deux pour leur voyages dans le Turkestan oriental.

durand_mapMais la même année, alors qu’il se rendait du Kashmir au Badakhshan à la recherche des sources de l’Oxus (l’actuelle Amu Darya), il fut victime d’un complot. Après avoir quitté Gilgit, dès qu’il eut établi son campement dans la vallée de Yasin, il comprit qu’il était en danger. Trop de monde dans ce petit hameau. Les témoins racontent qu’il passa la nuit éveillé, assis à sa table de travail, sur le qui-vive, une torche dans une main, une arme dans l’autre. Mais au petit matin il lâcha la garde et s’endormit. C’est alors que ses assassins s’emparèrent de lui :

« Alors Kukaki entra dans la tente avec une corde ramassée parmi les bagages, et pendant que les autres tenaient en échec les serviteurs et les ligotaient, lui, avec l’aide d’autres, se saisit de Mr. Hayward et lui attacha les mains dans le dos. Et puis il les conduisit lui et ses serviteurs loin hors du camp, dans la forêt à plus d’un kilomètre tandis que Mr. Hayward leur proposait une rançon pour avoir la vie sauve. Arrivés à l’endroit voulu, Shah Dil Ilman sortit son épée et d’un coup lui trancha le cou. Et pendant ce temps il était en train de dire une prière. Au même moment, quatre des cinq serviteurs étaient tués à proximité. Ils recouvrirent les corps de tas de pierres et s’en allèrent. » Témoignage de Frederick Drew , membre de la Geological Society, qui enquêta sur sa mort.

L’on rapatria sa dépouille à Gilgit et il fut enterré dans un verger près du fort.

Pierre tombale sur la tombe de George Hayward à Gilgit, érigée par le Maharaja du Kashmir.

Pierre tombale sur la tombe de George Hayward à Gilgit, érigée par le Maharaja du Kashmir.

Enfin, depuis peu, ce personnage étonnant sort de l’ombre, notamment grâce à un livre : « Murder in the Hindu Kush« .

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

2 réflexions sur “Meurtre dans l’Hindu Kush

  1. Interested n the later gilgit mission of the mid -late 1880s -month long mission of Lockhart ( or Lovelock ?? ) into upper Bashgul valley Kafiristan ( before Robinson and before forced conversion )??? any info ????

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s