Raymond Davis, l’agent de la CIA meurtrier de 2 Pakistanais, refait parler de lui

Raymond Davis lors de son arrestation à Lahore en janvier 2011. DR

Il avait fait la une des médias au Pakistan en janvier 2011 (voir les notes de ce blog concernant l’affaire Davis). Meurtier de deux Pakistanais lors d’une altercation dans un accident de la circulation à Lahore, il avait échappé à la vindicte populaire grâce à l’intervention d’Hilary Clinton et de John Kerry, qui se rendit en personne au Pakistan pour tenter d’arranger l’affaire. Les Etats-Unis avaient fait valoir l’immunité diplomatique alors que chacun ici savait que Davis était de la CIA et non pas « diplomate ». Le prix du sang avait été payé aux familles des victimes et l’agent avait été « exfiltré » discrètement.

Carte de Raymond Davis du Département de la Défense (DoD) américain. DR

Hilary Clinton confirme que $2.3 millions ont été payés comme argent du sang (diyya – argent versé en compensation d’un crime) mais refuse de dire par qui, précisant que ce n’est pas par le gouvernement américain.

Deux ans plus tard, Raymond Davis refait parler de lui. Une bagarre sur un parking de supermarché dans le Colorado. Sa victime est blessée. Bilan : deux ans de prison.

On en sait un peu plus sur Raymond Davis aujourd’hui. Selon l’Express Tribune, il travaillait à l’époque sous contrat de la CIA pour Xe, ex-Blackwater -aujourd’hui Academi. Les attaques de drones sur les zones tribales pakistanaises avaient d’ailleurs bizarrement cessé durant plusieurs semaines après l’arrestation de Davis.

Manifestations au Pakistan pour réclamer la peine de mort pour Raymond Davis. DR

3000 agents de la CIA graviteraient au Pakistan. Après cette affaire, le Pakistan a tenté de faire le ménage parmi les citoyens US se trouvant sur son territoire.

Une remarque en passant : Deux Pakistanais abattus, acquittement ; deux vertèbres fracturées pour un Américain, deux ans de prison. Deux poids deux mesures.

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

Une réflexion sur “Raymond Davis, l’agent de la CIA meurtrier de 2 Pakistanais, refait parler de lui

  1. « Deux ans plus tard, Raymond Davis refait parler de lui. »

    En fait la dispute entre Davis et un pauvre diable pour… une place de parking (sic) s’est déroulée le 1er octobre 2011!

    Bon… A moins que la véritable info ne réside dans le fait que la CIA soit jusqu’ici parvenu à empêcher l’ouverture du procès de Davis.

    Peut-être a-t-elle *encore* besoin de lui…?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s