Maroc. Chez les Hmadchas d’Essaouira

31 mars 2011

Cinq petits jours de vacances (sic !) au Maroc mais… impossible de me retenir de vous écrire une petite note.
dsc_0501-bd.1301403738.jpg

Ce qui me fascine au Maroc, ce sont ces nombreuses confréries soufies, toujours assez mystérieuses, que j’y trouve à chacun de mes voyages.

Tout récemment, j’ai découvert les Hmadchas, à Essaouira. Ils forment une confrérie très ouverte et particulièrement accueillante. 

Chaque dimanche dans leur zaouia, ils se retrouvent pour des moments de communion, en musique, évoquant la vie de leur maître, le Saint Sidi Ali Ben Hamdouche (XVIIe siècle), et celle du prophète.

Ecoutez un extrait de la séance qui dure une heure au total (dimanche 27 mars 2011) : hmadchas.1301401671.mp3

 dsc_0579-bd.1301403757.jpg

10 réflexions sur “Maroc. Chez les Hmadchas d’Essaouira

  1. Si vous mettez Saint Sidi …. ça fait un pléonasme puisque Sidi désigne déjà un personnage religieux vénéré . Après sa mort on lui construit souvent un marabout qui devient souvent un lieu de dévotion . La campagne marocaine est truffée de marabouts dont la mémoire perdure parfois très longtemps parfois moins . Ca dépend de ses descendants s’ils « réactivent »sa mémoire et aussi de l’importance de son ‘aura au niveau géographique. Un saint est quelqu’un qui a été désigné tel après enquête par la papauté ; un marabout l’est devenu par le simple et unanime voeu des fidèles qui le côtoyaient . C’est bien plus naturel et démocratique .

    J'aime

  2. Je m’intéresse beaucoup à la spiritualité depuis plus de 20 ans .
    Les Soufis ne sont pas centralisés ce qui fait qu’au cours des siecles , ils se sont adaptés , selon des pays où ils sont , à la mentalité , aux coutumes du lieu où se trouve le groupe .
    Cela explique une très grande diversité entre les sectes soufis .
    Certaines sont de très haut niveau , d’autres moins , certaines même sont politisées .
    Je suis à la recherche d’un groupe correspondant à mes attentes .
    Avez vous des renseignements sur les sectes soufies que vous avez rencontrées ?

    J'aime

  3. Merci pour cet article très intéressant. Je suis moi aussi fasciné par le Maroc. Il y a à la fois une ambiance festive et spirituelle, notamment chez les soufis.

    Les photos et cette superbe musique m’évoquent beaucoup de souvenirs et je vous en remercie 🙂

    Bonne soirée à tous,

    Jacques
    ps: pour les gens passionnés de culture générale, je viens de découvrir ce jeu que je trouve bien pour apprendre : http://www.bequiz.com/?idf=363886

    J'aime

  4. @ jeancouleurs.
    ‘Je suis à la recherche d’un groupe correspondant à mes attentes .
    Avez vous des renseignements sur les sectes soufies que vous avez rencontrées ? ‘

    Les voies soufies ne sont pas des sectes, mais des écoles d’éducation spirituelle pour le musulman ou musulmane qui cherche à se faire guider dans son cheminement vers Dieu.
    Elles aident l’élève, le mourid, à se rapprocher de Dieu, par un travail de ‘polissage’ de son coeur et de maîtrise de son ego. Elles reposent sur le socle de l’islam qui est le Coran et la Sunna.
    Il est vrai que le risque, pour qui n’est pas vigilant, est de s’éloigner de l’esprit en démontrant une sorte de dévotion au maître. On peut aimer et respecter son guide, mais la dévotion et l’adoration c’est pour Dieu et Lui seul. Je connais la tariqa (voie) Qadiriya Boutchitchiya qui est vivante en France (sites internet) et ailleurs dans le monde et dont le maître spirituel vit au Maroc à Madagh. j’ai aussi rencontré la tariqa Naqshbandiya dont le guide actuel, d’origine turque, vit à Chypre.

    J'aime

  5. @ Nadia Benchekroune

    Un grand merci pour votre mot .
    Je pratique une forme de yoga depuis une trentaine d’années , mais j’ai toujours étudié les ascèses chrétiennes et soufies : il n’y a qu’un seul Dieu, quelle que soit la religion .

    J’ai donc une idée , certes superficielle , des diverses pratiques des Soufis, qu’ils soient d’Afganistan , de Syrie ‘, d’Iran ou du Maroc .
    Les techniques à base de dikr , de chants , de danse , de méditations, de prières .

    Je m’intéresse particulièrement à la confrérie Nématollahi , d’origine iranienne, dont voici l’adresse web :
    http://www.journalsoufi.com/

    Elle me touche beaucoup car son enseignement est très proche du yoga que je pratique .
    L’inconvénient ,c’est qu’il n’y a aucun centre de cette confrérie dans ma région , je ne peux avoir aucun contact .
    Je vais visiter les sites des deux écoles dont vous parlez dans votre réponse .
    Je vous souhaite une belle journée .

    J'aime

  6. J’ai toujours été très attirée par le soufisme et en tant que femme, comment est ce possible de rencontrer ces confréries soufies? par exemple au Maroc

    J'aime

  7. @ Jeancouleur :
    « il n’y a qu’un seul Dieu, quelle que soit la religion »

    Je proteste!

    Certaines religions ont plusieurs dieux!
    Et certaines n’ont pas de Dieu à proprement parler…
    Nom de Dieu!

    @ Agnes :
    « comment est ce possible de rencontrer ces confréries soufies? par exemple au Maroc  »

    Le mieux est de s’y rendre. Mais avec une recherche bien faite sur Internet, vous pouvez surement établir un premier contact, d’où que vous soyez.

    J'aime

  8. Une grande partie de la littérature du soufisme est poétique.Parfois cette poésie
    est un peu tendue et extravagante,parfois belle d’une lumineuse simplicité,parfois sombrement énigmatique,au point d’en être presque troublante:Niffari l’Égyptien
    en est un exemple.Chez les soufis,Al Haqq,le Réel,semble être conçu comme un abime de la divinité,sous-jacent à l’Allah personnel,tandis que le prophète est tiré de l’histoire,et considéré comme l’incarnation du logos(Verbe éternel incarné)
    Chez les soufistes,comme dans le bouddhisme védanta et mayana,l’esprit et l ‘ ESPRIT
    sont tenus pour être de m^me substance;Atman et Brahman;tu es Cela.

    J'aime

  9. Bonjour à tous,

    pour avoir suivi cette hamadcha (à Essaouira) pendant 3 mois tous les dimanches, je confirme que ces temps de prière sont forts et vraiment spéciaux….
    je repars les voir durant leur moussem pour faire un reportage photo fin mai…
    je vous tiens au courant !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s