AFGHANISTAN. La manifestation contre les Corans brûlés dégénère : 12 membres du personnel de l’ONU assassinés

En ce 1er avril, la manifestation a soudain pris un tour violent. Les gardes du siège de l'ONU à Mazar-i-Sharif ont été désarmés, des extrémistes en colère ont pénétré l'enceinte et ont assassiné douze membres du personnel (dont deux décapités).

Ces pasteurs américains savent bien à l'avance les conséquences de leurs actes (brûler publiquement des Corans et le faire savoir), qui ne sont qu'incitation à la haine. Seront-ils jugés eux aussi ?

Hormi les événements tragiques d'aujourd'hui, les Corans brûlés ont de lourdes conséquences sur la situation des Chrétiens du monde musulman. Au Pakistan notamment, des églises ont été brûlées pour cela.Comment le gouvernement américain laisse-t-il agir impûnément ces dangereux pasteurs évangélistes, dont la seule motivation est la haine ?PS Selon les médias sur place les criminels seraient bien de militants (Talibans).

Une manifestation est en cours aujourd'hui 2 avril à Kandahar, toujours contre les Corans brûlés.

Bilan à Kandahar (au 4 avril) : au moins 20 morts et des douzaines de blessés.

Dimanche : Petraeus, le commandant de l’ISAF en Afghanistan, a violemment condamné les autodafés (qui troublent la sécurité des forces étrangères), tandis qu’Hamid Karzai, le président d’Afghanistan, demande à l’administration américaine de poursuivre les auteurs devant la justice.

46 réflexions sur “AFGHANISTAN. La manifestation contre les Corans brûlés dégénère : 12 membres du personnel de l’ONU assassinés

  1. Pourquoi taisez-vous le second motif du mécontentement des manifestants à savoir l’implantation définitive de bases américaines en Afghanistan ?

    Pourquoi excluez vous le ressort politique et ne faites de tout cela qu’une sombre « affaire entre extrémistes  » ?

    Pourriez vous être plus précise quand vous affirmez qu’ au Pakistan « des églises ont été brûlées pour cela.

    Il est très simple voir simpliste de voir des guerres de religions partout et de pointer du doigt l’intolérance religieuse et c’est chose rebattue mais il est autrement plus intéressant de déceler les vrais enjeux . Vous êtes journalistes ? vous prétendez à la compréhension du monde ?

    J'aime

  2. Je cite:  » Nous voulons le départ d ‘ Afghanistan de’ sales bâtards ‘d ‘ Américains et de tous leurs soldats  » : Mais il y a pire , dans le genre , non censuré , et je cite : le pasteur intégriste : « exterminer par tous moyens cette engeance d ‘arriérés, avec toutes les morts de civil innocents que cela emporterait  » : C’estçlà,la haine espérée par les profiteurs des guerres coloniales : Et les damnés de la faim , sont traités de pov ‘cons . Mais on s ‘ en balance dans le  » beau monde  » des ploutos , et surtout
    des banksters qui financent ces sales croisades à la bush , et ces guerres coloniales et racistes .Irak,Afghanistan(depuis 10 ans)Pakistan,etc..Les BARBARES,c ‘est qui?
    C ‘ EST NOUS..Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    J'aime

  3. Les pasteurs US incriminés sont bien entendus des provocateurs totalement irresponsables, mais les renvoyer dos à dos avec les Islamistes est totalement déplacé. Les Talibans sont des fous dangereux, capables d’égorger, de lapider ou de s’immoler au nom de leur obscurantisme religieux. Entre la bêtise des uns et la rage aveugle des autres le choix est vite fait. De quoi auriez vous peur en dénonçant la folie islamiste? De passer pour islamophobe?

    J'aime

  4. Je crois que vous ne vous rendez pas compte de ce que vous écrivez. Il est encore heureux que l’on puisse critiquer ou bruler des livres si on le souhaite. Cela s’appelle la liberté. En revanche il est criminel de décapiter quelqu’un d’autre.
    Bruler un livre/décapiter quelqu’un, vous percevez la différence entre ces deux actes ?
    Plutôt que de réclamer qu’on empêche les gens de bruler le coran, vous devriez soutenir leur droit à le faire et réclamer qu’on empêche les gens de décapiter d’autre gens.

    J'aime

  5. Comme en France heureusement qu’il y a une résistance. Bien-sur ce n’est pas à ce niveau,mais petit à petit ça ronge une société!!!!!!!!! Pas de religion la paix à la maison.

    J'aime

  6. Les crimes organisés et millénaristes,c’est nous!Les autodafés,comme sous Hitler,ou sous Hiroshima,on sait comment ça commence, mais jamais comment ça finit! : »Les Talibans sont des fous dangereux, capables d’égorger, de lapider ou de s’immoler au nom de leur obscurantisme religieux »?C’est sûr,il se défendent depuis plus de 10 ans contre notre guerre coloniale:Mais à coté de ça,,avec leurs bricolages de sourires Kabyles,et nous,avec nos méga boucheries,et nos milliards de morts,depuis cinq siècles de guerres coloniales et autres,ininterrompues,nous somme très
    largement les champions du monde de la Barbarie.Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    J'aime

  7. Vouloir expliquer (et quelque part minimiser) l’assassinat de douze personnes par le fait de bruler un livre, est un comportement abjecte et criminel en lui-même. Ouvrez les yeux ! La mise en scène du pasteur et ses actes sont pitoyables, mais lui, il n’a assassiné personne ! Cessez le chantage du « attention à la réaction des foules musulmanes », puisqu’il s’agit bien d’un chantage.

    J'aime

  8. Bruler un livre saint est la pire chose qu’il puisse se passer pour attiser la haine de toute un communauté religieuse. Cet acte est bien au dessus d’une simple querelle entre extrémiste, il peut avoir un impact sur l’ensemble de l’islam qui rappelons le ne regroupe pas que des extrémistes qui ne souhaite qu’explosé au nom de leurs idéaux. Si certain extrémiste islamistes auraient fait la même chose avec la bible l’impact sur les communautés musulmanes immigrés auraient été identique que le terrible sort qui c’est abattu sur les employés de l’ONU…
    Puis l’acte de bruler un livre en public quelqu’il soit ne peut être considéré comme une liberté, l’a dernière fois qu’une tel liberté a été prise le bilan humain c’est élevé à 50 000 000 de morts… Au delà de ceci, c’est une atteinte pur et simple au connaissance et a l’histoire établie par l’humanité.

    J'aime

  9. Je ne cherche pas à légitimer le massacre, barbare disons-le, de ces douze membres du personnel de l’ONU. Seulement, je trouve assez triste que le débat se limite à une question religieuse.
    L’auto-da-fé d’un exemplaire du Coran ne peut être pris comme l’unique cause d’un tel déchaînement de violence. Cela fait sept ans que les Afghans vivent une guerre censée leur apporter « la liberté et la civilisation ». Or depuis, sept ans, qu’observe-t-on? la mise en place d’un régime corrompu à la solde de puissances occupantes, des morts civiles quotidiennes (et pas uniquement du fait d’attentats terroristes), des humiliations fréquentes de la part de soldats mal préparés (je ne fait pas leur procès, et je me doute bien qu’il doit être dur pour ces jeunes hommes de se retrouver du jour au lendemain dans un environnement totalement hostile mais leur attitude à l’égard des populations civiles, motivée par la peur, est souvent irrespectueuse et humiliante).
    Le contexte actuel avec la publication des photos de soldats US se pavanant devant des cadaves de civils afghans qu’ils venaient de tuer ne fait qu’accentuer le ressentiment des Afghans envers ces occidentaux soit-disant libérateurs.
    Loin de s’agir uniquement d’une manifestation islamiste et obscurantiste, il s’agit avant tout d’un mouvement de ras-le-bol contre une occupation jugée illégitime. Ce n’est rien d’autre qu’une manifestation contre une puissance occupante qui dégénère. L’auto-da-fé du Coran n’a été qu’un élément déclencheur, la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais on ne peut en faire la cause de l’événement.N’oublions pas en plus que nous sommes dans la ville de Mazar el Cherif, dans le Nord de l’Afghanistan, loin d’être pro-talibans. Toute émeute, toute révolution, tout massacre est toujours déclenché par un événement qui semble à première vue annodin. L’événement « manifestation-massacre » a certes été déclenché par l’action du pasteur, mais il répond surtout, comme tout événement humain et historique, de tendances plus profondes, liées à une occupation illégitime du territoire et à des humiliations répétées.
    Je pense que l’on gagnerait à recadrer le débat, qui est de nature politique plus que religieuse.

    J'aime

  10. Très beau billet, Sylvie, vraiment. Mettre sur le même plan la combustion d’un livre (et l’un des pires en plus), et des assassinats fanatiques, c’est à couper le souffle. D’un côté, il y a une constitution et un amendement qui autorise à tous la liberté d’expression, même et surtout celle qui dérange, et de l’autre, des fanatiques coupeurs de tête.

    Vous êtes prête à aller jusqu’où dans vos reculades face aux coupeurs de têtes, qui lorsque la liberté d’expression aura été abolie, lorsque la chariah règnera partout, considèreront que c’est l’absence de burka qui mérite la mort ?

    J'aime

  11. « Editorial » indefendable… Confusion totale entre la denonciation de comportements individuels irresponsables et la defense de valeurs fondamentales, absolues, a ne jamais remettre en cause, pour notre propre salut.

    J'aime

  12. Je suis consternee par ce billet et un certain nombre de reactions.
    Il est donc legitime, selon certains, de massacrer toute personne osant choquer notre sensibilite, surtout religieuse…. C merveilleuyx, en gros la liberte de pensee et de paroles, oui mais QUE pour les extremistes (car les autres se feront legitimement massacrer)… C magique, les terroristes ont gagne. merci Sylvie et consorts….
    (la prochaine etape c le viol des musulmanes non voilees legitime car culturellement blablabla blablabla? On peut aller merveilleusement loin avec ce type de raisonnement)

    J'aime

  13. Ces pasteurs sont des irresponsables et j’espère qu’ils seront jugés comme il se doit
    Bien sur un autodafé et l’assassinat d’une dizaine de personnes ne sont pas comparables et il faut condamner cette folie extremiste, mais connaissant la situation d’extrême tension autour de l’islamisme dans ces pays et leur haine de l’occident, jeter de l’huile sur le feu ainsi en incitant à la haine est un acte tout aussi criminel
    Je ne comprend pas comment ils ne se sentent pas plus responsables…
    A noter aussi qu’on ne parle pas de n’importe quel autodafé mais bien de celui du livre saint de toute une communauté (son interprétation par les extremistes est un autre problème). Quand on sait l’importance qu’ils y accordent, on évite…

    J'aime

  14. Tuer douze personnes pour un acte isolé d’un cinglé qui ne représente que lui-même, dans l’absolu c’st débile et inhumain… MAIS, pour moi il s’agit juste d’une excuse, une excuse comme une autre pour agir face à la colonisation progressive de leur pays. Dans les autres pays arabes, cet autodafé a à peine soulevé les sourcils, ça montre bien qu’il y a d’autres raisons à cette révolte…

    J'aime

  15. >Comment le gouvernement américain laisse-t-il agir impûnément ces dangereux pasteurs évangélistes, dont la seule motivation est la haine ?

    Je suis d’accord avec vous sur le principe. Mais franchement, ne mélangeons pas tout. Il n’y a aucune justification à une décapitation. Si j’urine sur un coran ou une bible online … quel sera ma sanction ? Castration, décapitation ?? Je n’ai aucun respect pour aucune religion à partir du moment ou au lieu d’élever la spiritualité de ses adeptes elle mène à ce genre de comportement barbare.

    J'aime

  16. Autre region, autre valeurs, autres codes, autres pressions sociales, autre notion de la valeur de la vie, autres espoirs/sens de la vie et aussi, pour la majorité des gens, pas de connaissance ou de confrontation aux autres cultures pour elargir sa facon de voir. Imaginons au-dessus de tout ca des utilisations politiques telles qu’on les pratiquait en France dans le meme contexte … Donc une video montrant une provocation telle que bruler le Coran est grave et inconsciente dans ce contexte. Ce qui est aussi grave est de voir que l »‘ignorance » serait peut-etre plus grave du coté de ceux qui peuvent avoir acces a l’information. Bilan 12 morts . Ou s’arrete en fait le droit de la liberté sacro-sainte ? Un peu d’introspection et ne nous coupons pas de ceux qui nous semblent aller trop loin . On ne reglera pas par la loi mais par la communication et les echanges. Il faudra du temps apres avoir installé les prétextes à la haine.

    J'aime

  17. Nous attendons tous les excuses de Sylvie pour avoir osé mettre sur le même plan l’autodafé d’un livre, si sacré soit-il pour des millions de gens et la boucherie perpétrée contre des gens absolument innocent de ce « sacrilège ». Qu’on à voir les employés de l’ONU là-bas avec ce pasteur fanatique, unique en son genre et ne représentant qu’une secte microscopique ? Rien, absolument rien. Les victimes ne sont même pas américaines! J’ai lu que les plus nombreux étaient népalais (probablement boudhistes!) et qu’il y avait aussi deux scandinaves….

    Combien de musulmans décapités en occident quand des églises (et donc les objets et livres saints qu’elles contiennent, sans compter d’éventuels victimes en chair et en os) sont brûlées en terre d’islam? Je répète ma question au cas ou Sylvie n’aurait pas compris: combien de musulmans massacrés en occident quand des églises sont brûlées en terre d’islam ?

    J'aime

  18. Tuer des gens est un crime. C’est donc intolérable d’avoir tué ces 12 personnes. Mes condoléances pour ces familles. Mais aussi, mes condoléances à ces milliers de familles qui en Afghanistan, au Pakistan et en Irak qui perdent tous les jours des proches et qui ont des vies très précaires et qui manquent des choses les plus élémentaires parce que les occidentaux veulent imposer leur manière de voir les choses, à géométries variables, en fonction de leurs intérêts. Intérêts qui sont la seule motivation de ces charognards. Si un jour un peuple quelconque, pour imposer sa manière de voir les choses et pour s’approvisionner en une matière quelconque qui lui fait défaut, sème le sang et les pleurs en occident, j’aimerai écouter le son de ces donneurs de leçon, qui dans leur confort du sans doute aux razzias dans les pays d’Islam, condamnent sans vouloir savoir.
    Encore une chose, le Coran pour les musulmans n’est pas un livre. C’est le Livre envoyé par le tout puissant.

    J'aime

  19. Mais c’est incroyable, ces réactions que je lis ici! Alors, vous justifiez l’acte barbare d’ aller provoquer des gens attachés à leur religion, en brûlant leur livre saint devant eux… et vous voudriez qu’ ils ne bronchent pas??? Ah mais non, il aurait fallu, pour que ça fasse bien « civilisé » qu’ ils prostestent en rang silencieux devant l’ amb us!!!

    Cela prouve bien votre ignorance, voire votre mépris de ces peuples musulmans, sans cesse envahis, humiliés et bombardés! Et en plus, il faut « tolérer » que l’ on vienne salir vos valeurs religieuses!

    Et, d’ abord, pour commencer, tout l’ OTAN doit dégager de ces pays, l’ Afghanistan, l’ Irak hier, aujourd’ hui, la Lybie! Y en marre de vos justices létales. Vous ne comprenez pas que ces peuples vous haissent pour les occuper et les tuer au nom de votre mensongère démocratie?
    Ces évangélistes, il faut les chasser de nos pays ( je suis marocaine) c’ est une engeance pourri, un axe du mal total!
    Et merci de tout coeur à ce blog d’ avoir rapporté les choses comme elles sont, c’est rare… je vous salue

    J'aime

  20. Tuer des gens est un crime. Il est donc intolérable d ’ avoir tué ces millions et millions de mulsumans , lors de nos croisades et de nos guerres coloniales ,
    dont les toutes dernières et en ce moment : Irak , Afghanistan , Pakistan ,
    Somalie , etc..Rentrons chez nous,nous occuper de nos 13 millions de sous seuils
    de pauvreté,et dépêchons – nous de virer dard dard , ces clampés qui nous emmerdent tant et tant…

    J'aime

  21. Certes, la distance semble immense entre ces foules simples, enfermées dans leur fanatisme religieux (mais la foi religieuse n’est-elle pas leur seul luxe?) et la société américaine, société démocratique évoluée, où il est impossible légalement d’empêcher un pasteur au fanatisme non moins imbécile de se livrer à une provocation meurtrière. Mais ce qui est insupportable pour ces foules afghanes, c’est la présence sur leur sol, depuis déjà plus de dix ans, de troupes occidentales qui prétendent leur inculquer la démocratie et les droits de l’homme. L’affaire du coran brûlé, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ils nous haïssent comme ils ont haï les Soviétiques, et pour les mêmes raisons. Ces Occidentaux retranchés dans leurs camps et qui n’en sortent que surarmés, et qui prétendent leur enseigner comment vivre sur leur propre sol ! Les malheureux employés de l’ONU ont payé de leur sang le prix de l’ outrecuidance et de l’ aveuglement de ceux qui croient pouvoir les convertir au « progrès » et à la démocratie à grand renfort de blindés et de bombardiers.

    J'aime

  22. Vous vous énervez pour rien à expliquer que ce n’est pas bien de tuer des gens pour un livre bruler car le coran les rend fou tout simplement.
    On voit des drapeaux de divers pays brulé, des livre des religions brulés régulièrement à la tv et autres systèmes d’informations mais curieusement quand c’est autre musulman il n’y a pas réactions dans les pays.
    Bruler un coran? Ca gueule dans divers pays, ca s’en prend à des églises, synagogue, aux personnes non musulmanes …
    Ca ne vous rappel pas un peu le moyen âge ?
    Impressionnant quand on voit le développement de civilisations occidentales (arrondissons à deux siècles car avant la révolution ce n’était pas mieux) pour arriver à envoyer des gens sur la lune, inventer des nouvelles technologies pour sauver des vies, la culture, l’école, …
    Il faut croire que la religion est un frein à l’évolution.
    Pour éviter de passer pour le méchant occidentale, regarder le japon et la chine? De grandes cultures mais rentrés depuis pas si longtemps dans le modernisme sans emmerder le monde avec leur religion. Résultat 2è et 3é économie mondiale en moins d’un demi siècle.

    J'aime

  23. Sylvie Lassere écrit: « Hormi les événements tragiques d’aujourd’hui, les Corans brûlés ont de lourdes conséquences sur la situation des Chrétiens du monde musulman. Au Pakistan notamment, des églises ont été brûlées pour cela.Comment le gouvernement américain laisse-t-il agir impûnément ces dangereux pasteurs évangélistes, dont la seule motivation est la haine ? »

    Il me semble que les églises n’ont pas étés brûlées simplement à cause de « dangereux pasteurs évangélistes » (au nombre de un). Elles ont été brûlées à cause de la bêtise de centaines de dangereuses personnes; à cause des manipulations de dizaines d’imams; à cause d’une culture locale de la violence et de l’intolérance, du mépris et de la haine de l’autre. Alors, comment le gouvernement pakistanais laisse-t-il agir impûnément ces dangereux groupes de fanatiques, qui brûlent des églises ?

    Je suis sidéré de l’attitude des journalistes du Monde. Un carnage a eu lieu. Il a été commis par des criminels. La réaction des journalistes ? Vite, punissons un type qui a brûlé un livre a des centaines de kilomètres de là ! Pas un mot pour condamner les tueurs; pas un mot pour condamner les imams qui les ont encouragés; pas un mot non plus pour condamner ces pakistanais qui brûlent des églises quand une personne brûle un Coran.

    Non; tout cela est la faute du pasteur et sa seule faute. Il a, à lui seul, tué 12 personnes et brûlé des églises. Il faut vite l’enfermer, et interdire tout ce qui pourrait offenser des extrémistes musulmans. Il faut capturer Salman Rushdie et le leur livrer. Il faut décapiter nous-même les caricaturistes danois. Il faut interdire Michel Onfray, qui a dit du mal de l’Islam.

    J’appellerais bien cela de la lâcheté… Mais je crois qu’il ne s’agit que de bêtise. La bêtise de journalistes qui ne comprennent pas la valeur de la liberté d’expression, et qui sont trop racistes (quoique des racistes bienveillants !) pour exiger des afghans un centième de l’humanité qu’ils demandent aux américains.

    J'aime

  24. Quel soulagement de lire nombre de posts et commentaires de lecteurs du Monde choqués par la lecture de cet « article » et de la vision du monde simpliste et angélique qu’il contient – heureusement, tout le monde à le droit de s’exprimer ds nos démocraties…que ce soit au comptoir du bar d’en bas ou dans les colonnes du Monde, il y a de la place pour tous.. pourvu que cela dure!!!

    J'aime

  25. Ils me font rire, les gens. Les Talibans sont-ci, les Talibans sont celà…
    Qui sont les Talibans? Qui les a créés, selon vous?
    En très simple:
    Une invention des USA Pour dégommer les Russes.

    J'aime

  26. Bien du même avis que « réfléchis »!
    On en vient à des aberrations en comparant un bruleur de livre inconscient avec des barbares sauvages qui décapitent, incendient impunément.
    Comparer la peine des 12 familles de membres motivés d’une organisation comme l’onu avec la peine sans nom infligé au famille musulmane par la vue d’un coran en feu!
    Heureusement nous sommes encore nombreux à être conscient et oser qualifier de porcs putrides ces assassins sauvages!
    Les enjeux politiques dont parlent certain sont obsolètes, il faut choisir ton camp:La tolérance et la liberté d’expression ou l’obscurantisme et l’ignorance majoritaire.

    J'aime

  27. Comment pouvez-vous comparer un acte plus bête que méchant avec des meurtres et même des incendies d’églises ? Vous ne trouvez pas qu’il y a une disproportion ? C’est encore pire que la loi du talion, qui aurait consisté pour les musulmans à brûler une bible (ce qu’ils n’hésitent pas à faire, d’ailleurs, dans certains pays).

    J'aime

  28. vous avez completement perdu la dimension des choses!
    Juger qqn pour bruler un livre? C’EST QUOI ce délir? demander à juger qqn pour bruler un livre… c’est digne de l’inquisition! on est en quel année là? 1250? WTF?

    J'aime

  29. Salut,
    En fait, aux usa, c’est la crise, alors pour pas à avoir à brûler leurs bibles, ils incinérent le livre de l’Autre, l’Etranger, qui est un barbare comme chacun le sait. Ca fait des économies de chauffage.
    Le problème des de tous croyants (, quel que soit leur culte), c’est de nous organiser un monde bien dégueulasse, ou tout tourne autour de leurs concepts alors qu’en fait on a déja pas mal de soucis à faire vivre une société laique.
    Alors obscurantistes d’accord, mais comme arriérés et rétrogrades, ils ne sont aps isolés. Je ne souhaitais pas me plaindre, mais c’est vrai que le monde serait si agréable à vivre sans les militaires, les talibans, les arriérés capitalistes, les dictateurs, les chefs d’entreprises, les boursicotteurs spéculateurs, les politique’s professionnels…….

    J'aime

  30. Brûler un livre ou autre chose qui représente le sacré pour certains, c’est donner aux fanatiques le bâton pour se faire battre; certains n’attendent que ça. Alors, oui, condamnons les fanatiques des deux bords, même si les conséquences sont – de loin – plus graves que l’origine de l’action.

    J'aime

  31. « Credo quia absurdum » : je crois parce que c’est absurde. Les religions révélées, christianisme, islam, judaïsme (absentes de Chine et du Japon notamment), sont des systèmes totalisants et totalitaires dont on ne sort que « par le haut », en les rejetant purement et simplement et il a fallu vingt siècles de guerres religieuses ou politiques pour commencer à réfléchir… sans que le bilan soit vraiment convaincant. En outre, il est illusoire de vouloir compenser en quelques années (surtout par les armes) le décalage entre l’islam et le monde occidental (six siècles) sur le plan de l’évolution des mentalités, freinée de plus par les conditions sociales existantes (civilisation clanique agro-pastorale). Alors, on n’envoie pas sur le terrain des fous (les évangélistes) pour « persuader » d’autres fous de changer de folie, sans compter que l’exemple que les occidentaux administrent chaque jour dans leurs buts concrets de vie (ou de non-vie) est plutôt de nature à renforcer les replis identitaires, par désir de protection. Les analphabètes historiques qui ont provoqué cette guerre (malgré les exemples édifiants des Anglais – relisez Engels – et des Russes, qui s’y sont cassé les dents) devraient en tirer les conséquences : nous n’avons rien à faire en Afghanistan. Nos soldats y meurent inutilement et sans gloire pour personne.

    J'aime

  32. Compte tenu de l’ambiance délétère, je suis à peine surpris par les réactions débiles de certains lecteurs du Monde: (exemple)
    « les milliard de morts des guerres coloniales », il doit y avoir quelques 0 de trop car il y avait moins de 2 milliard d’humains en 1900, et en plus il ne parle pas des morts lors des expéditions de nos amis Turcs en Europe, ni de nos amis Moghols aux Indes, ni de nos chers amis Arabes en Afrique (mais il ne faut surtout rien dire de méchant sur nos amis…)
    « certain extrémiste islamistes auraient fait la même chose avec la bible l’impact sur les communautés musulmanes immigrés auraient été identique », il y a régulièrement dans le monde des Bibles et des églises brulées sans que le moindes Musulman ne soit tué en Occident, alors vous devriez vous demander pourquoi une telle haine chez certains et une telle tolérance chez d’autre … (les peuples d’Occident ont appris par des analyses philosophiques des causes et des conséquences de terribles guerres tout le bien que la tolérance religieuse et politique apporte, malheureusement d’autres peuples n’ont pas encore fait ce chemin)
    En tant qu’athée je revendique le droit de dire que tous ces « prophètes » sont des illuminés et parfois de dangeureux fous. Le principal problème posé par l’Islam est que cette religion est née dans la violance (contrairement aux autres « prophètes » du christianisme du boudhisme, …, qui n’ont pas été des chefs de guerre) et que tant que les principaux dignitaires ne se seront pas réunis pour condamner ce genre de pratique politico-religieuse, il n’y a aucun espoir à attendre.
    En Occident les chrétiens et les juifs ont accepté que les autres critiquent non seulement leurs pratiques religieuses mais aussi leurs dogmes fondateurs, les musulmans qui veulent y vivre doivent faire de même, sinon ils resteront toujours en marge de nos sociétés qui sont majoritairement athées.

    J'aime

  33. c’est tout de même un prétexte bien pratique pour les islamistes que ces Corans brûlés…vois-t-on en réaction à ces assassinats et décapitations des gens faire de même contre les musulmans d’occident? Non et tant mieux.

    J'aime

  34. Ce qui est amusant dans cette histoire, c’est que ce soit du personnel de l’ONU qui est éxécuté alors que précisément le crétin qui a brulé le coran hait précisément tout ce qui a rapport à l’ONU.
    Les pauvres.

    Bon ça c’était pour l’humour noir. Aprés si rien ne peut excuser la disproportion des actes comment s’étonner.
    Les musulmans sont pas de base plus violent que les autres, mais on les colonise, on les envahit, on les bombarde, et maintenant on les provoque et ce trés sciemment. Comment s’étonner qu’ils réagissent de cette manière. Moi j’aurais pu le parier.

    Qu’on ne vienne pas me parler de  » religion violente » parce que question autodafé ou bucher, nous en connaissons un rayon. Je parle même pas de l’état américain ou assassiner un médecin pratiquant l’avortement serait en passe de devenir légal ( vive les défenseurs de la vie chrétiens ).

    On sait trés bien qu’agiter un chiffon rouge devant un taureau l’incite à charger. Alors aprés, le jour ou quelqu’un le fait qui est le principal responsable ? L’agitateur de chiffon rouge ou le taureau ?
    Personnellement j’aurais tendance à dire que l’agitateur de chiffon est le premier déclencheur, et donc responsable.

    A vous de voir, mais globalement sachant comment d’autres se comportent plutôt que de faire le zouave et me faire tabasser ou tuer droit dans mes bottes et fier d’avoir raison, je préfère adapter mon comportement. A terme c’est d’ailleurs beaucoup plus payant car bizarrement en l’absence d’hostilité face à soi, les gens deviennent toujours plus calmes.

    J'aime

  35. il est évident que votre billet manque de perspective et aurait gagné à être moins ambiguë. Mais tout aussi évident est l’irresponsabilité dont a fait preuve cet évangeliste parfaitement conscient des conséquences dramatiques de ses actes. il ne s’agissait pas, comme l’on prétendu certains internautes, de mettre en balance deux systèmes de valeur. je rappelle que le droit à la vie est une norme de caractère absolue qu’elle soit d’origine juridique, morale ou religieuse (et oui même pour l’islam qui, malgrès la rigueure totalitariste et indigne de certaines pratiques dont elle fait l’oblet, reste un message de paix et d’amour) tandis que la liberté d’expression, concept aux franges instables, est appréciée de manière plus relative. En effet ce qui devrait tomber sous le coup du chef d’accusation d’incitation à la haine en France, devient parfaitement légal aux Etats.Unis. Replacer dans un rapport civilizationnel voir confessionnel, cela pose l’immuable question de l’universalité de nos valeurs/concepts démocratiques, occidentaux, lorsqu’ils se trouvent confrontés à des valeurs antagonistes ayant germées sur un terrain culturel bien différent. Le concept de sacralité est essentiel pour les musulmans sans tomber pour autant dans le fanatisme meurtrier que l’on observe actuellement au Pakistan. Bref la liberté d’expression ne peut être illimitée et se doit d’être combinée avec un devoir d’information et de conscience dont ne s’est absolument pas acquitté cet évangeliste défroqué. Mais cela ne peut jeter un voile sur la folie meurtrière qui s’est emparée de la foule de Mazar-i-Sharif (une foule est comme un monstre sans tête), comportement à contextualiser bien sûr car jusqu’à preuve du contraire, aucun épisode sanglant n’a été relaté dans le reste du monde musulman.

    J'aime

  36. Ces barbares brulent des drapeaux a tout va et cela reste impuni. Comment peut-on justifier voire meme escuser, comme je lis a travers omar, meurtres et decapitations sous pretexte d’un livre brule? Les islamistes contruisent a travers la haine pour les pays de l’Ouest. Tout simplement parce qu’ils ne savent pas construire par eux-memes et pour eux-memes. On ne veut pas des islamistes chez nous. Ces blogues sont tres intructifs sur ce que pensent certains de nos citoyens ou residents.
    Que les medias et les intellectuels mulsumans cessent d’etre hyprocrites.

    J'aime

  37.  »
    Comment peut-on justifier voire meme escuser, comme je lis a travers omar, meurtres et decapitations sous pretexte d’un livre brule?
     »

    Ah mais bien sûr. Ces manifestants étaient bien calmes chez eux, vivaient dans l’amour de l’occident, terre de libertés, quand soudain quelqu’un a brûlé un Coran !! Alors évidemment, leur haine est montée et ils ont tué 12 personnes. Mais bien sûr, juste à cause d’un Coran… Le fait que certains aient perdu leur famille quand une cérémonie de mariage a été bombardée par un B52 ne compte absolument pas dans l’histoire. En fait tout ça a été pardonné depuis longtemps. Tout ce qui compte dans cette histoire c’est un Coran qui a été brûlé. Evidemment.
    Loin de moi l’idée de cautionner le meurtre de 12 personnes. Mais c’est la guerre bordel ! Vous croyiez quoi ? Vous croyiez qu’ils faisaient quoi ces Afghans ces dernières années ? Vous pensez qu’ils étaient comme vous à regarder les guignols sur canal+ tous les soir, le cul au chaud dans leur salon ? Pour vous, la guerre en Afghanistan n’est évidemment qu’un petit souci auquel on pense entre chercher les enfants à l’école et faire à manger.
    Evidemment ce Coran brûlé n’est pas l’unique raison, ça n’est qu’une goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il faut vraiment être complètement abruti pour y croire. Vous buvez la propagande aussi facilement qu’eux. La guerre ils la vivent vraiment, ça n’est pas leur « divertissement du 20h ». Est ce que vous saisissez la différence entre quelqu’un qui voit des américains bombarder et occuper son pays et quelqu’un qui théorise devant le journal de 20h ? Evidemment que ça ne justifie rien. Mais le niveau intellectuel n’est pas plus élevé ici que là bas.

    J'aime

  38. Personne ne met sur le même plan des meurtres et un livre brûlé. Simplement l’europe comme les états unis ne sont pas la police du monde. Il faut savoir faire la différence entre ce qui se passe sur notre territoire et à l’étranger et où on peut agir en premier. Et avant d’aller bombarder des civils, il serait peut être judicieux de dire à nos allumés de se calmer et de ne pas jeter de l’huile sur le feu. (« allumés » comprenant les médias qui ont intentionnellement fait une montagne de ce fait divers – et qui occultent complètement le reste des raisons de ce massacre).
    Le meurtre est évidemment bien pire qu’un livre brûlé. Simplement on ne peut pas laisser n’importe qui faire de la provocation internationale (journalistes compris) sous prétexte de notre conception de la liberté. Et il y a un endroit où l’on peut faire quelque chose en premier, c’est dans « notre » camp.

    Eh oui, tuer des gens est disproportionné par rapport à brûler un livre. Mais ceux qui s’en offusquent seraient les premiers à se réjouir si, en représailles, on allait « bombarder la gueule de ses arriérés de m…s » pour faire 2000 morts. (oui, je lis dans les pensées). Disproportionné vous avez dit ? Mais c’est la guerre du bien contre le mal voyons…

    J'aime

  39. d’un cote c’est le provocateur qui est responsable, de l’autre c’est la guerre.
    beaucoup sont aveugle par la haine qu’ils ont pour l’occident car c’est une concequence de lq remise en cause, valeur de l’heritage chretien et occidentale, qui permet de interioriser le locus de controle plutot que de l’externaliser, comme le font les musulmans de part leur culture ( par exemple ce n est pas les barbus et les burka qui font du tort au moderes de France, mais bien les politiques… )

    le fait est qu’un drapeau francais brule n entrainera jamais de violence , ni une bible, et pourtant on peut trouver sur le globe des chretiens en guerre aussi.

    le racisme anti chinois en est une autre preuve. les chinois de France reagissent differement au racisme qui les cible car ils n’y accordent pas bcp de credit et adoptent une autre attitude que d’autre peuple.

    ceux qui ont attaque les ambassades danoises apres les caricatures de mahomet un peu partout dans le monde ont tout d’abord : assimile un pays a une personne ( comme si nous associons uniquement berlusconi a l’italie et ne pas reconnaitre la beaute du pays uniquement a cause de son comportement : j ai pu le lire sur lemonde ) et declenche leur violence.

    ils ne s’agissaient pas de pays uniquement en guerre ( indonesie par ex, egypte … )

    Je veux bien d’un monde multi culturelle , mais la premiere etape est de reconnaitre les differences culturelles psychologiques etc qu’on peut relier a un mode de vie, une geographie , une religion etc … or entre un discours de gauche  » tous egaux  »  » c’est social  » , et un discours de droite ;  » islam de France  »

    je sens que je vais subir le courrou et le mepris et que mon analyse sort uniquement du JT de 20h…

    J'aime

  40. « La guerre ils la vivent vraiment, ça n’est pas leur “divertissement du 20h”. Est ce que vous saisissez la différence entre quelqu’un qui voit des américains bombarder et occuper son pays et quelqu’un qui théorise devant le journal de 20h ? Evidemment que ça ne justifie rien. Mais le niveau intellectuel n’est pas plus élevé ici que là bas. »

    On aurait envie de vous croire.

    Il est toujours possible d’expliquer n’importe quel acte, et ainsi de faire disparaitre le libre-arbitre comme par magie. Ainsi, l’on devient criminel de par son éducation et son expérience, peut-être un trauma, et par là on est excusé. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’on a une déficience génétique ou une quelconque autre prédisposition biologique, et par là on est excusé. Une fois l’inné et l’acquis pris en compte, il ne reste plus rien à condamner ! Pratique pour justifier n’importe quel crime. Ainsi, ce pauvre Hitler avait subi une éducation sans doute biaisée, avait été traumatisée par la première guerre et en avait concu sa soif de revenche, etc.; et finalement, il devait être un peu aggressif par nature. Il ne reste donc plus rien à lui reprocher. Facile, n’est ce pas.

    Je ne crois pas qu’on puisse ainsi absoudre des gens de leurs responsabilités. Les Afghans de cette histoire se sont conduits comme des barbares. Il y a des explications, comme il y en a toujours. Mais il n’y a pas d’excuses.

    L’auteur de l’article, comme d’autres intervenants, tiennent un discours déresponsabilisant sur les Afghans qu’ils refusent de tenir pour le pasteur, alors qu’il s’y applique aussi bien (lavage de cerveau etc.). Un peu de cohérence svp.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s