PAKISTAN. Jalozai, l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

dsc_0231-bd.1299702141.jpg

A une quarantaine de kilomètres de Peshawar en allant vers la frontière afghane, le camp de Jalozai s’étend à perte de vue. L’un des plus grands camps de réfugiés au monde. Sous le soleil implacable, pas un arbre. Une mer de bâches blanches au logo UNHCR inscrit à l’encre bleue. 20 000 familles, près de 150 000 personnes, ont échoué ici, chassées de leurs villages du FATA par les combats entre l’armée pakistanaise et les talibans. Ecoles, hôpitaux, mosquées… tout est prévu, certains entament ici leur troisième hiver.

dsc_0917-bd.1299704642.jpgDe longues pistes de terre tracées au cordeau délimitent l’espace en « blocs » et en « secteurs ». A l’intérieur de chaque bloc vit une dizaine de familles. Certaines cultivent un mini-potager afin d’améliorer le quotidien. Le World Food Programme (WFP) effectue une distribution alimentaire une fois par mois à l’entrée du camp : 4 kilos de sucre, 80 kilos de farine de blé, 8 kilos de légumes secs, 4,5 de biscuits énergétiques, 1 kilo de sel, 300 grammes de thé et 4 litres d’huile par famille, quelle que soit sa taille. Ni viande, ni fruits, ni légumes.

dsc_0611-bd.1299704754.jpgUne femme se plaint : « Nous sommes onze personnes, enfants compris, j’ai deux belles-filles, la ration que nous recevons ne suffit pas, nous devons acheter deux sacs de farine supplémentaires par mois. Mes deux fils ne travaillent pas. » C’est la raison pour laquelle ils ont planté quelques légumes, afin de revendre une partie de leur maigre récolte. « Nous voudrions acheter plus de graines mais c’est impossible ! » Les graines coûtent deux dollars…

Copyright photos : Sylvie Lasserre. Photo du milieu : intérieur d’une tente où vit une famille de onze personnes depuis trois ans. Photo du bas : leçon de lecture pour des femmes du camp

5 réflexions sur “PAKISTAN. Jalozai, l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

  1. Ja lo sait très bien : Merci : Et voilà : Le décor est planté :  » Le bon , la brute et le truand  » : Le premier rôle c ‘ est pour l ‘ Occident bien – sûr : C ‘ est  » venez à moi les petits enfants  » : Logé , nourris , blanchis ! Le second rôle , c ‘ est pour le
    brutal Pakistan – musulman . Le troisième , ce très méchant monde des Talibans :
    Ni vu , ni connu : La guerre coloniale entre l ‘ envahisseur  » occident  » et
    l ‘ Afghanistan , dont le sous sol est l ‘ un des plus riche du monde , n ‘ existe plus, puisqu ‘ elle est cachée derrière le décor ! Les pierres et les métaux précieux , le gaz ,le pétrole , les terres rares , etc..Il n ‘ y a plus de boum boum , plus de drones et de morts …Fini le Grrrr : C ‘ est la paix : Elle est retrouvée , quoi ,
    c ‘ est la mer allée , avec le soleil ..L ‘ article ci devant,ce n’est que de la pub , pour le bling bling occidental …

    J'aime

  2. N’est-il pas étonnant de constater combien l’action humanitaire des organisations internationales s’est accrue dans la proportion où elles se sont efforcées d’instaurer la paix dans le monde? Force est de constater que ces organisations mondialistes ont surtout eu pour effet de multiplier les foyers de conflit partout dans le monde et avec eux les inévitables flux de réfugiés. A tel point point que ceux-ci sont devenus comme une rente de situation pour des fonctionnaires qui ont besoin de leur ration annuelle de malheurs pour justifier la reconduction de leur budget. L’action humanitaire a ceci de pernicieux qu’elle a besoin de la survenance de crises pour exister. Et quel meilleur moyen de faire advenir des tensions que de procéder à des actions supranationales, qui par le biais de l’aide financière, a pour effet de défaire le tissu économique et social de régions entières en dérangeant des équilibres millénaires nés du droit naturel bousculé par les nouvelles dispositions réglementaires décidés par les organismes supranationaux en fonction d’enjeux définis par les experts. On assiste en fait à l’échec généralisé et catastrophique des tentatives de reconstruction de la réalité telle qu’elle a été envisagée par les Lumières et leurs successeurs illuminés qui se veulent tous des apôtres de l’humanité libérée des chaînes de l’esclavage économique et de la superstition religieuse au nom de la raison toute puissante et des idéaux humanistes.

    J'aime

  3. Je saisis mal l’origine des critiques des deux premiers contributeurs. Accusation de colonialisme déguisé? Suggestion que les conflits ont pour finalité la survie des ONG humanitaires (occidentales naturellement)? Les autorités régulières pakistanaises luttent pour reprendre (conserver?) la souveraineté sur leur propre territoire; l’occident (forcément coupable) n’a rien à voir là dedans. Quand au rôle des ONG, l’histoire apprend davantage qu’une opinion infondée. La première a été créée par un humaniste atterré par la boucherie d’un champ de bataille (Croix Rouge); les autres ont émergé de manière similaire, motivées par un engagement de solidarité humaine (charité chrétienne?) et c’est leur honneur. On pourrait plutôt s’interroger sur la profusion d’organismes humanitaires issus de l’occident chrétien, et la rareté relative des autres. L’article pose cependant une autre question: ces pays d’accueil ne brillent pas par leur aisance économique; je suis toujours étonné par les cris d’effroi de l’occident (chrétien toujours) fa

    J'aime

  4. (Navré, fausse manoeuvre au clavier: je finis ma phrase)
    Je suis étonné par la frilosité de l’occident face à l’accueil de réfugiés. Est-ce une difficulté à dresser des camps comme le font les pays concernés?

    J'aime

  5. Même dans les pays les plus déshérités, les hommes peuvent vivre dignement dans la paix et la démocratie. Il faut se débarasser des tyrans, des jihadistes et talibans, des internationales prédratrices.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s