PAKISTAN. Assassinat de Shahbaz Bhatti, le Ministre -chrétien- des Minorités

2 mars 2011.

Le Ministre des Minorités, Shahbaz Bhatti, a été tué par balles ce matin alors qu’il quittait son domicile d’Islamabad pour se rendre à son travail.

Cet assassinat a lieu après celui de Salman Taseer, le gouverneur du Penjab, tué le 4 janvier par son garde du corps (devenu un héro pour certains extrémistes) pour ses prises de position trop prononcées contre la loi anti blasphème suite à l’affaire Asia Bibi, cette mère de famille chrétienne menacée de la pendaison pour avoir blasphémé.

Copyright texte et photos : Sylvie Lasserre

Shahbaz Bhatti se savait menacé. Voir son récent entretien (datant du 15 février) pour France 24 : Shahbaz Bhatti, Ministre pakistanais des Minorités.

Les chrétiens se sentent de plus en plus menacés au Pakistan, et bénéficient d’une protection particulère du gouvernement.

dsc_0002-bd.1299051115.jpg

2% seulement accèdent à des emplois non subalternes. Les autres sont cantonnés à des jobs de nettoyage. Par peur des représailles, ils hésitent à se plaindre.

dsc_0110-bd.1299051173.jpg

 » C’est très difficile pour nous ici ! Nous sommes complètement opprimés. Ils nous rabaissent. Nous n’avons que des jobs de balayeurs. S’il y a une bagarre, c’est toujours le chrétien qui a tort. Et si eux blasphèment, ils ne sont pas inquiétés. Mais nous, nous le sommes. Seulement 0,5% des chrétiens ont des bons postes !  » me confie, sous le couvert de l’anonymat, un chrétien de Peshawar.

dsc_0010-bd.1299051145.jpg

A Peshawar, par exemple, ce sont les chrétiens qui assurent l’entretien du campus. A Islamabad, ce sont encore eux qui balayent les allées de la sompteuse mosquée Faisal.

L’assassinat est revendiqué par le TTP, les talibans pakistanais ou le Tehrik-i-Taliban Pakistan.

Alors qu’Hilary Clinton vient de « s’insurger » contre cet assassinat et quand on sait que Raymond Davis était en contact avec le TTP et que l’affaire Davis, dont la date du procès a été reportée hier justement à une date ultérieure non définie (sic!), préoccupe au plus haut point l’administration américaine, l’on est en droit de se demander qui est réellement derrière ce crime et dans quel but. Les apparences sont souvent trompeuses au Pakistan…

16 réflexions sur “PAKISTAN. Assassinat de Shahbaz Bhatti, le Ministre -chrétien- des Minorités

  1. Merci pour ces nouvelles du Pakistan.

    Le sentiment anti-chrétien d’une population musulmane choquée par la guerre en Afghanistan ne doit pas être nié. Mais deux autres facteurs peuvent aussi expliquer le fait que les Chrétiens soient en bas de l’échelle :
    -les Chrétiens qui en avaient les moyens ont fui au moment de la partition
    -beaucoup des Chrétiens sont d’anciens intouchables.

    Mais effectivement ils auraient pu monter l’échelle depuis le temps. Ah, le système de castes…

    A part ça, le seul Chrétien que j’ai rencontré au Pakistan s’occupait d’une agence de voyage, et ne se plaignait pas du tout de sa situation de Chrétien au Pakistan (sauf que ça complique le voyage à Jérusalem, c’est un problème soluble et mineur).

    J'aime

  2. Comment d ‘un cas particulier (un chrétien qui s’occupait d’une agence de voyage, et ne se plaignait pas du tout de sa situation de Chrétien au Pakistan) mettre en doute le reportage très intéressant d’une journaliste faisant un excellent boulot : en deux mots pathétique et manipulatoire
    merci à Sylvie Lasserre pour ces informations toujours très circonstanciées et « apprenantes »

    J'aime

  3. je pense qu’il faut regarder ça avec beaucoup de recul. Pour rappel, l’attentats contre l’eglise copte d’Egypte était le fruit non pas de fondamentalise extremiste. Mais de dirigeant du gouvernement pour monter les communautés les unes contre les autres.

    J'aime

  4. Mais comment ne pas s’interoger sur les valeurs que véhicule l’Islam devant de tels faits dans un pays où ses fidèles dominent l’espace public.
    Certes l’anaphalbétisme prédomine au Pakistan. Mais jamais de réelles condamnation d’un intolérance sectaire si criante.

    J'aime

  5. Bonjour,
    J’ai ouï dire que les imans français allaient décréter une Fatwa (condamnation) contre tout acte menaçant la vie d’autrui (Athé, juif, chrétien, musulman…) et qu’ils le feraient en commun avec les imans pakistanais, turcs, indonésiens….
    Allah est et grand et miséricordieux et il ne veut la mort de personne !!!
    Merci

    J'aime

  6. Toute personne normale serait contre de tels actes.

    Est ce que l’enquête a déterminer exactement les coupables de ces assasinats?

    Rappelez vous, toujours au pakistan, l’affaire de 2002 ou des français travaillant pour les chantiers navalles ont été tué. On a tout de suite crié à l’attentat terroriste imputable à ALQAEDA.
    Rappelez vous l’Eglie Copte d’EGYPTE, là, récemment, pareil on a crié à l’attentat terroriste imputable aux musulmans, alors que c’était fomenté par le gouvernement pour monter les coptes contre les musulmans. Ne vous laissez pas avoir sans reflexion.

    Attention, je ne dis pas que les musulmans sont clean. Il y a aussi des extrémistes capable de ce genre d’exaction, eux aussi sont à combattre.

    J'aime

  7. ò Sylvie: Si vous me permettez, des fondamentalistes qui acceptent de rencontrer une FEMME (qui plus est europeenne et, je crois, non musulmane) ne sont pas des fondamentalistes ou alors ils ont un agenda.

    J'aime

  8. Quelle naïveté de la part des commentateurs. La guerre en Afghnanistan (« Les musulman choqués », ben voyons!) n’a rien à voir avec la condition des chrétiens au Pakistan. Dans tout pays musulman le chrétien n’est destiné qu’à être un citoyen de second ordre et c’est même quelquefois inscrit dans la loi. C’est d’ailleurs le cas en Egypte, ou ils sont entre 5 et 8 millions, alors imaginez au Pakistan où ils sont quelques centaines de milliers… je ne sais pas où un commentateur a été pêcher l’idée que l’attentat d’Alexandrie n’était pas le fait d’extrémistes musulmans mais du gouvernement égyptien…Celui-ci a toujours chercher à équilibrer les choses au contraire, il avait d’ailleurs au nom du sacro-saint nationalisme accusé des étrangers. la vérité c’est que c’était bien des musulmans et bien des égyptiens. Il faut arrêter de regarder le monde avec les lunettes de Bambi…

    J'aime

  9. Hier soir Mahmoud Doua, l’imam de Bordeaux et universitaire français (malgré sa pauvre syntaxe), a dit que vous faites de la désinformation, et le dénommé curebien est assez naïf pour le croire. L’état pakistanais qui a fait des lois permettant des abjections comme la condamnation d’Asia Bibi est assez rétrograde, mais dans sa société civile on est encore pire.

    J'aime

  10. Imaginez 2 secondes que les musulmans d’occident soient traités comme mes coreligionaires (je suis chrétien) dans les pays musulmans…
    Ici on parle de leur construire des mosquées !

    J'aime

  11. Je ne dis pas que c’est de la désinformation, je demande juste d’attendre les résultats de l’enquête avant de diaboliser toute une société civile.

    Je me suis fait avoir de 2002 à 2010 sur l’attentat de Karachi que là je préfère attendre.

    J'aime

  12. Le Pakistan n’est pas au bord du chaos. C’est déjà le chaos là-bas. Depuis sa fondation en 1947, ce pays n’a jamais vraiment pu faire face aux réalités qui étaient les siennes. La vision d’un pays laïque qui intégrerait les valeurs d’une culture islamique tout en respectant le droit des minorités (d’après sa propre constitution) n’aura jamais été réalisée. Tantôt pseudo-démocratie, tantôt dictature militaire ou oligarchie avec 3 membres du clan Bhutto ayant déjà occupé le poste de premier ministre, le pays en 60 ans d’histoire reste la proie d’opportunistes locaux et étrangers. Économiquement, le pays plonge vers la faillite. Socialement et politiquement, le pays et sa population a subi un manque de développent sévère. La preuve, la culture de la corruption est omniprésente indiquant une faillite des valeurs sociales. Autre preuve de manque de développement, l’alternatif islamique(ou islamiste pour certains) n’est pas viable car elle est restée réductrice et n’a pas évoluée; ses leaders sont des experts religieux qui s’y connaissent à peine en matière de gestion d’institutions ou de gouvernance pour pouvoir proposer autre chose que ce que propose les oligarques corrompues et opportunistes couramment au pouvoir. Le pays est dans l’impasse.
    Le Pakistan, ce n’est pas un état de droit. Dans un état d’anarchie, la seule loi, c’est celle du plus fort. Les plus forts dans la plupart des cas, c’est ceux qui sont en plus grands nombre et au Pakistan, c’est les musulmans sunnites qui constituent le plus grand groupe. Il faut noter que la communauté sunnite n’est pas homogène car des divisions de classes, ethniques, géographiques et tribales sont présentes. Néanmoins, le sunnisme possède une légitimité exclusive au Pakistan que ni les shias, les ahmadis et encore moins les chrétiens possèdent.
    La persécution des chrétiens au Pakistan est un fait déplorable. L’origine de cette exploitation a plusieurs causes et il semble évident que l’une d’elle est la dégradation de la situation économique d’une population; provoquant l’homme à recourir à des moyens ignobles pour gagner son pain. Cette exploitation est permise car l’état de droit n’existe pas pour agir comme garde-fou. Les progrès et évolutions de la société civile sont largement associés aux progrès et aux évolutions culturelles en général mais aussi de la pensée islamique dans les pays majoritairement musulman. Cette société civile ne peut pas non-plus arrêter cette persécution car elle est elle ne la trouve pas condamnable. La culture et la religion sont restées largement dans le contexte communautariste de la partition de 1947.
    Aussi, la situation économique et sociale inquiétante facilite aussi la production de boucs-émissaires. Les chrétiens et autres minorités, laissés tombées pas l’état et la société civiles sont des proies faciles et aident à déculpabiliser les responsables religieux et gouvernementaux qui sont supposés trouver des solutions pour les gens.
    Finalement, l’ingérence américaine avec l’affaire Davis entres autres mais surtout ces bombardements de drones qui commencent à faire des victimes par milliers (pour la plupart d’innocents civiles) ont pour conséquence une augmentation des sentiments antiaméricain et antioccidentale (associés au christianisme).
    La situation est grave et faire porter le chapeau à la culture pakistanaise ou l’islam comme étant les causes de la persécution des chrétiens serait futile et injuste car les faits pointent dans d’autres directions. La persécution juive n’est pas de culture allemande ni de religion chrétienne. La récente persécution des Roms n’est pas non-plus de culture française ou laïque.

    J'aime

  13. Non la persécution des chrétiens n’est pas un élément isolé, qu’ils soient protestants évangéliques, baptiste, catholiques, coptes…voici le site d’une ONG qui se bat pour le droit des chrétiens à vivre leur foi: http://www.portesouvertes.fr/
    Malheureusement, c’est un sujet dont on parle que depuis quelque mois, à voir la situation des chrétiens en Corée du Nord, en Chine, dans les pays d’Asie et du Moyen-Orient: meurtres, violes, enlèvement, agressions, menaces…
    Visitez ce site je vous en remercie 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s