PAKISTAN. Rencontre avec des habitants des zones tribales (Fata)

J’ai rencontré à Peshawar des habitants des zones tribales au cours des premiers jours de janvier, soient trois semaines avant le début de l’affaire Davis.

Rifat, 22 ans, me confie : « Les Blackwater violent les règles et la paix du Pakistan. C’est eux qui posent des bombes dans les écoles et les mosquées ! » Arshad, 21 ans : « Dans l’armée pakistanaise, des milliers d’officiers et de soldats ont perdu leur vie, des milliers d’innocents sont morts dans des dommages collatéraux. Malgré cela on insinue que l’armée ne fait rien. En réalité, les Américains, c’est que croit la majorité des Pakistanais, moi aussi, sont impliqués et soutiennent ces activités cachées de destruction tout en disant qu’ils sont nos amis. Pourquoi cette perception s’est-elle développée au Pakistan ? Si un Pakistanais se rend aux Etats-Unis, il est entièrement contrôlé, jusqu’aux chaussures !

dsc_0187-bd.1298365477.jpg

Copyright photo Sylvie Lasserre

Vous, en tant que Française, vous devez aussi respecter nos lois si vous êtes au Pakistan. Alors pourquoi pas les Américains ? En de nombreuses occasions, la police, les agences, ont arrêté leurs véhicules pour les inspecter, mais ceux-ci ont refusé. Les Américains des agences et leurs associés se baladent dans le pays et font ce qu’ils veulent. Ils ne respectent pas nos lois. D’où cette impression que la CIA et les agences jouent avec la souveraineté du Pakistan et qu’en réalité ils ne sont pas nos amis bien qu’ils le clament. Et avec le temps ce ressentiment s’amplifie. » Rifat insiste : « Cela prouve ce que pensent les gens de FATA : les Américains font la guerre alors qu’ils disent qu’ils viennent pour la paix. »

Arshad renchérit : « Les Américains, personne ne les voit jamais, ils se cachent, ils sortent la nuit, dans des voitures aux vitres teintées ! Une fois, à Islamabad, treize Blackwater ont été arrêtés. La police leur a demandé ‘pourquoi sortez-vous la nuit ?’ Ils ont dit qu’ils portaient secours à l’un d’eux. La police a répondu qu’ils n’avaient pas le droit et c’est tout. Mais pourquoi portent-ils des armes ? Ils n’ont pas le droit ! Supposez qu’un Pakistanais se promène avec une arme à Washington ! Qu’est-ce qu’ils diraient ? Ici ils violent ouvertement les règles ! »

[wpsr_addthis][wpsr_retweet][wpsr_facebook]

3 réflexions sur “PAKISTAN. Rencontre avec des habitants des zones tribales (Fata)

  1. Dear Sylvie!!

    Thanks for wtitting such a nice artical, I have gone through thearticle and the statments of the TRIBAL Boys and That of Girls, If we look at it and critically analyze, its more than enough to prove that what ever they said is absolutely correct and the DEVIS case is 100% supporting it, why the common man and women in our coutry is crying?
    The Allies MUST see this aspect of the PICTURE and then decise whether to still support the on going so called war against terror??

    J'aime

  2. Bonjours sylvie, je tenais à préciser un discour pour Shafiq

    Hey friend Shafiq Ur RehmanYusufzai

    If I was this guy(cover agent). I won’t stay long in the country. 2 options to him, 1 get out by the fastest way or commit suicide (what he should already did).
    Thoses guys on motorcycle were talibans members or just 2 bandits on the road trying to make easy money with the wrong guy?
    Even if he was there to fight talibans. He should knows than everybody hates politics down there and much local police who think as feodal knight lord and they don’T give shit for much than their own territory as normal human being.

    With this event I can say Inshallah

    Old fighter

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s