Kurdistan irakien : « Sa tête dans un récipient pour ne pas salir la terre d’islam »

rahho-2.1278846380.jpgComment la communauté internationale ne s’émeut-elle pas plus des massacres perpétrés sur les chrétiens d’Irak ? Cela se passe de nos jours. Chaque jour ou presque, ils sont victimes des pires barbaries. Les massacres cesseront-ils lorsqu’ils auront tous abandonné leurs terres ancestrales ?

Emu par les atrocités qui semblent ne jamais devoir cesser, Sébastien de Courtois, historien, écrivain et journaliste établi à Istanbul, se rend au Kurdistan irakien afin de rendre compte du sort réservé à ces chrétiens assassinés dans le plus grand silence.

Son livre, « Le nouveau défi des chrétiens d’Orient », écrit dans l’urgence comme il l’explique lui-même, est poignant car il rend compte du tragique de la situation avec autant intelligence que de sensibilité.

rahho.1278846408.jpgPas de parti pris, pas de haine, juste un constat. Et parfois la colère. Comment ne pas l’être lorsque l’on entend un père raconter le calvaire de son fils, 16 ans, enlevé à son retour de l’école :

« Après son enlèvement, ils l’ont battu pendant deux heures avec un autre jeune comme lui, un chrétien qu’il ne connaissait pas. Au bout de trois jours, voyant qu’ils n’obtiendraient rien de l’autre famille, trop pauvres pour payer, ils l’ont lentement égorgé sous les yeux de mon fils de seize ans ! Lui maintenant la tête à proximité de celle du supplicié pour qu’il sente son dernier souffle ! Après avoir vécu ce genre de chose, on ne peut pas rester ici. … Dans chaque famille qui a fui Bagdad ou Mossoul, il y a un drame de cet ordre ! »

Et l’auteur parfois de s’insurger. Et il a raison :
« Il faut arrêter de nous culpabiliser. J’aimerais savoir ce que les musulmans pensent au fond de leur cœur du christianisme, de l’Occident infidèle, à part la fascination ou la répulsion qu’inspirent nos économies, nos hôpitaux, Internet, la pornographie et notre liberté d’expression. Le sujet est inabordable, tabou… »

Courageuse prise de position que celle de Sébastien de Courtois. Je ne peux qu’approuver.

Vu récemment dans un documentaire : Une boîte de nuit à Karachi, Pakistan, quelques Pakistanaises légèrement vêtues se déhanchent, au mur, une croix chrétienne en néon clignote. Est-ce cela l’image des chrétiens ?

Photographies. En haut : messe à Notre-Dame de Paris le 13 avril 2008 à la mémoire de Monseigneur Rahho, évèque de Mossoul assassiné en mars 2008. En bas : Portrait de Monseigneur Rahho dans la cathédrale Notre-Dame. Copyright : Sylvie Lasserre.