Terrorisme et Maroc

dsc_0069.1176812539.jpg

Sujet très sensible…

Un ami m’a dit :  » A Bougraa, on mange de la viande une fois par mois. Tous les habitants de Bougraa, on peut les rendre terroristes…  » (sur le bidonville de Bougraa, voir les notes précédentes)

Aux dernières nouvelles, la plupart des habitants de Bougraa ont été relogés dans le quartier « Al Bassatine », construit à la hâte dans le cadre du programme VSB (Villes sans bidonvilles).

A Meknès, VSB doit s’achever en 2007.

De nouvelles banlieues fleurissent aux alentours des grandes villes marocaines.

dsc_0111.1176813028.jpgLe douar Aïn Chbik de Meknès (deux photos du haut) est connu pour avoir abrité des terroristes salafistes en 2004.

Les salafistes y possèdent toujours leur centre d’instruction. Il s’agit d’un lieu de rencontres et de formations, où les jeunes du quartier bénéficient gratuitement d’activités…

Sur la photo du milieu, au premier plan à gauche, on peut voir le domicile d’un chef salafiste. Suite à son arrestation – après une course poursuite dans les rues et sur les toits que personne ici n’a oubliée – la police y a retrouvé des kalachnikov et des chargeurs.

Des traces de balles perdues sont visibles ça et là dans les rues.

dsc_0030.1176816428.jpgLà encore, au bout d’une heure j’ai eu droit à une petite visite des renseignements.

Cacher absolument ce Maroc, à des années-lumière des riads de Marrakech que s’offrent les étrangers occidentaux.

Meknès, juillet 2005.

3 réflexions sur “Terrorisme et Maroc

  1. Bonjour Sylvie,
    Ces photos et commentaires sont intéressants. Le sujet est d’actualité vu les derniers événements au Maroc et en Algérie.
    Mais ce serait un sujet journalistique intéressant d’en savoir plus sur le lien évoqué entre terrorisme et pauvreté qui n’est pas du tout évident. Quant au relogement, le « aux dernières nouvelles » n’est pas totalement satisfaisant non plus, mais je doute que le sujet soit très vendeur et qu’un média décide d’investir pour en savoir plus.
    Ah les étrangers qui s’offrent des résidences de luxe à Marrakech ! Je ne les porte pas en grande estime ceux-là, un peu comme ceux qui s’offrent des safaris au Kenya (voir l’article sur mon blog concernant la pub Promovacances).
    En tout cas, merci pour cette autre vision.

    J'aime

  2. La question du rapport à l’urbain nous renvoit sans cesse à notre propre conception de la démocratie et du partage. De ces bidonvilles arabes ou brésiliens qui produisent la haine mais exacerbent les solidarités et les talents (voir les photographes sociaux de la faveila de Rio)…
    C’est vrai : chaque fois que je rentre de ces ailleurs, j’ai envie d’y retourner tant je m’y sens plus acteur témoin que témoin « acté » …

    Amicalement

    Boubékeur
    Orient Expresss Photographies

    http://boubekeur.blog.lemonde.fr/2007/03/11/vas-vis-et-deviens/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s