Maroc : bidonville de Bougraa. Chez Mohamed

dsc_0216-bd.1173514474.jpgIl n’y a pas d’électricité à Bougraa mais presque chaque maison possède une télévision alimentée par une batterie.

On les recharge chaque semaine. Le temps de chargement est de 48 heures, cela coûte 8 dirhams, soit environ 80 centimes d’euros.

Juillet 2005

4 réflexions sur “Maroc : bidonville de Bougraa. Chez Mohamed

  1. Sylvie, je ne suis pas sûr que vous accepterez de répondre à ma question (est-ce qu’un cuisinier donne ses recettes à ses clients ?) : comment fait-on pour entrer ainsi dans un bidonville, pour y être accepté, prendre des photos et faire parler les gens ? Peut-être ainsi pourrais-je devenir reporter à mon tour, c’est que j’en ai marre de bosser dans un bureau !

    J'aime

  2. Marc, je vais m’en tirer par une pirouette : On y va ! (Puis on voit).

    Mais avant que je vous donne plus de précisions, attendez un peu la chute de l’histoire qui n’est pas terminée. Sinon je casserai le suspens… 😉

    J'aime

  3. Salut Sylvie je vous remerciez pour ce blog .je voudrais dire que je suis aussi un habitant de cette bidonville .heureusement on a aujourdhui des maison mais pas des bidonville et ça c’est grace a l’etat .et je voudrais vous remerciez de tout mon coeur pour votre attention a ce sujet la .MERCI BEAUCOUP ………

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s