Le Caire : nuit de zikhr dans le cimetière

caire-zikhrbd.1172819474.jpgEl Saeyda Zeinab. Avril 2005

La nuit, les habitants du cimetière se retrouvent dans des hadras (des lieux où l’on danse sur du  » zikhr « , la musique des soufis qui mène à la transe).

Ce sont des hadras un peu dégénérés, mis au goût populaire, car les femmes aussi y prennent part. Des femmes toutes un peu sorcières et diseuses de bonne aventure. Elles profitent de ces rassemblements pour exercer leur art dans des recoins sombres.

Des buvettes sont installées dans les ruelles, des guirlandes d’ampoules apportent l’éclairage. Partout, de petits groupes se forment, où l’on devise et l’on mange, hommes et femmes réunis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s