République islamique d’Iran

Musique !

MashadDepuis Téhéran, nous avons traversé le nord de la République islamique pour nous rendre au Turkménistan. Un accueil inouï des Iraniens. Invitations à déjeuner, à dîner, à dormir. C’en était presque comique. Là-bas il semble que l’étranger soit roi. Nous avions l’impression d’être les premiers touristes qu’ils aient à se mettre sous la dent depuis longtemps. Et cette fierté aussi, que l’on ressentait nettement chez eux, à s’afficher avec des  » occidentaux « . L’un d’eux nous a expliqué que si les iraniens étaient accueillants à ce point avec l’étranger, c’était pour faire pendant à leur gouvernement, pour montrer que le peuple iranien n’était pas comme son gouvernement.

Notre plus grande surprise (et fou-rire), a été à Gorgan, une petite ville du Nord, lorsque nous sommes entrés dans un cybercafé pour demander un renseignement. Sans autre forme de procès, le patron et deux de ses amis ont abandonné leur clients, nous ont fait signe de les suivre, ont appelé un taxi et nous ont conduits à notre destination. Nous étions en bonne escorte ! Le tout sans parole ou presque. Puis ils ont réglé le taxi, refusant énergiquement que nous payions.

Même les commerçants étaient réticents à nous faire payer ! Jusqu’au patron d’un grand hôtel de Mashad qui nous invita pour notre prochain séjour :  » Vous serez mes hôtes. » Et Ali, rencontré par hasard, qui ne voulait plus nous quitter. Il semblait sur le point de pleurer lors des séparations. Il avait vainement insisté pour que nous venions dormir chez lui. Il s’était démené pour passer dans son village en notre compagnie. Il voulait être vu avec nous. Oui, très déroutant tout ça.

Malheureusement j’ai fait peu de photos. Sans doute l’ambiance extrêmement lourde et pesante pour une femme. Je n’avais qu’une seule envie : arracher ce voile qui me tenait chaud et entravait mes mouvements et passer rapidement mon chemin…

Voir quelques photos

3 réflexions sur “République islamique d’Iran

  1. J’ai retouvé dans cet article l’essence des impressions qui ne me quittent pas depuis une semaine, lorsque je suis rentré d’un voyage de trois semaines en Iran.L’hospitalité iranienne est un baume au coeur. J’ai souvent voyagé en bus et systématiquement été invité par celui ou ceux voyageant à cotè de moi. J’ai été de nombreuses fois invitè au domicile d’habitants . On dit que cette hospitalité repose sur un système de valeurs sociales et morales complexe et solide régissant les comportement de politesse (Ta’arof). Il ne faut pas être emprunté pour s’y adapter car cela produit en fait des contact très directs.

    J'aime

  2. L’accueil d’un voyageur et encore plus d’un etranger fait clairement partie de la culture iranienne. Cela est accentue par la volonte des iraniens de montrer une autre image que celle malheureusement vehiculee par les medias, images cliches que nombres d’occidentaux ont en arrivant en Iran.
    A cela s’ajoute le fameux Ta’arof iranien. Meme entre iranien, tout commercant refusera une ou deux fois d’etre paye. Pas simple donc de decoder ce qui est ta’arof de ce qui est sincere… Les iraniens pardonnent neanmoins tout aux eventuelles maladresses occidentales.

    PS: mes excuses pour l’absence d’accent. Je frappe ce commentaire d’un cyber cafe teheranais … avec un clavier qwerty sans accent.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s